Comment rédiger une bonne annonce auto ?

Une bonne vente de véhicule commence par une bonne rédaction de son annonce auto

Pour rédiger une bonne annonce auto, il faut être juste, précis et surtout décrire le véhicule en l’état. La qualité des photos de celui-ci sont aussi un élément important.

On n’y pense peut-être pas, mais bien vendre son véhicule commence par bien rédiger son annonce auto. Une bonne annonce doit présenter le véhicule dans son état réel et le décrire aussi fidèlement que possible. Mais avant de la mettre en ligne, il est primordial de déterminer la valeur du bien.

Pour cela il faut se renseigner sur la cote de la voiture sur des sites spécialisés (Argus, Auto Plus..), qui va prendre en compte le modèle, le kilométrage, l’âge… Cela vous donnera une idée du prix à afficher que vous pourrez ensuite ajuster en le comparant à celui du marché et aux ventes de véhicules du même type. Ensuite, sur votre annonce, il faut indiquer les équipements optionnels, si vous êtes le premier propriétaire ou s’il est de seconde main et évidemment le bilan du contrôle technique. Pour faciliter et sécuriser la vente de votre véhicule, les centres DEKRA, NORISKO et AUTOCONTROL vous proposent d’ailleurs le Forfait Transparence.

Comment faire de belles photos de voiture ?

L’une des choses les plus importantes pour une annonce auto réussie, ce sont les photos. Elles sont indispensables. Plus elles seront d’une qualité optimale, plus elles constitueront un atout pour bien vendre votre véhicule. D’après le site ParuVendu, une annonce avec photo est en moyenne 40 fois plus cliquée qu’une annonce sans photo.

Pour mettre en valeur votre véhicule, il faut d’abord le nettoyer car la première impression est la plus importante. Ensuite, veillez à choisir le bon cadre et la bonne lumière. Privilégiez donc les clichés en journée et en extérieur, pris avec un appareil photo de qualité. Il n’est pas nécessaire de mettre de nombreuses photos, tant que celles publiées sont explicites. Enfin, ne cachez pas les défauts s’il y en a (sans non plus les mettre en avant), par contre masquez votre plaque d’immatriculation.

Les pièges à éviter dans une annonce auto

Même si grâce aux photos, les potentiels acheteurs possèdent de nombreuses informations, il faut que vous soyez précis sur l’annonce. Alors attention à ne pas mentir ni être inexacte. Les indications portées sur votre petite annonce auto doivent être rigoureusement véridiques. Par exemple, ne qualifiez pas de « première main » une voiture déjà achetée d’occasion même si c’était une « occasion 0 km ».

Ensuite, si vous ne connaissez pas le kilométrage exact de votre véhicule, précisez-le. N’abusez pas d’adjectifs dithyrambiques, restez mesuré. Enfin, signalez les accidents : s’il n’est pas nécessaire de signaler un petit accrochage ayant entraîné de petits travaux de carrosserie, un accident plus grave ayant impliqué de plus lourdes réparations doit être porté à la connaissance de votre acheteur. Une dissimulation peut entraîner l’annulation de la vente par un tribunal, assortie du versement de dommages et intérêts.