Covid-19 : conseils pour bien désinfecter son véhicule

La crise sanitaire que nous connaissons cette année a changé bon nombre de nos habitudes. Suite au  déconfinement qui s’est accompagné d’un léger relâchement sur le respect des gestes barrières, certains experts redoutent une « seconde vague » . Une bonne raison pour  redoubler de précaution en nettoyant régulièrement l’intérieur de sa voiture.

Le virus Covid-19 peut rester jusqu’à 3 jours sur certaines surfaces. Il est donc indispensable de désinfecter régulièrement celles-ci pour éviter toute propagation ou contamination. Un rituel à renouveler avant votre visite en centre de contrôle technique DEKRA, NORISKO ou AUTOCONTROL, pour votre sécurité et celle nos contrôleurs. Pour préparer votre venue, n’hésitez pas à consulter les mesures de protection Covid-19.

L’alcool fait-il bon ménage avec le nettoyage ?

L’habitacle d’un véhicule est constitué de matières différentes : plastique, tissus, cuir, verre… Et chacune de ces matières doit être traitées avec soin, pour éviter de s’abîmer.

En dehors des surfaces vitrées et des miroirs (comme le rétroviseur central), on évitera l’alcool. S’il est parfait pour désinfecter la peau, et notamment les mains, son utilisation peut avoir des conséquences fâcheuses sur certaines surfaces. En effet, l’alcool est un liquide très agressif  qui assèche les matériaux organiques. On évitera donc d’utiliser les détergents qui en contiennent.

A proscrire, également, les autres types de solvants : acétone, kérosène… qui ne sont pas adaptés à ce type d’usage.

Le savon : meilleur allié contre le Covid-19

Si les autorités nous ont régulièrement rappelé de bien nous laver les mains, c’est parce que le savon a des propriétés chimiques qui font en sorte de détruire le virus.

Il sera donc tout aussi efficace sur certaines surfaces que sur vos mains. Vous pourrez l’utiliser sous forme solide, comme le bon vieux savon de Marseille ou encore sous forme liquide, comme celui que vous utilisez pour la vaisselle.

Passez une éponge propre, humide et imprégnée de savon sur l’ensemble des matériaux, puis utilisez un second chiffon humide, mais sans savon, pour éliminer les résidus. Enfin, opérez un dernier passage avec un tissu propre et sec.

Se concentrer sur les éléments critiques

Lors du nettoyage, prêtez une attention particulière aux éléments susceptibles d’être le plus en contact par le conducteur et les passagers : le volant, bien sûr, mais également l’ensemble du tableau de bord, le levier de vitesses, les boutons ou manivelles d’ouverture et de fermeture des fenêtres et les poignées de portières.

N’oubliez pas, également, de faire un tour par le coffre et de désinfecter toutes les poignées extérieures de la voiture.

Les tissus et les cuirs

Pour conserver l’aspect de ces surfaces délicates, on pourra concocter un mélange « maison » à base d’un tiers de vinaigre blanc et deux tiers d’eau. Dans le cas particulier du cuir, on finalisera le nettoyage en appliquant du lait démaquillant naturel à l’aide d’un coton.

Enfin, sachez qu’il existe dans le commerce des solutions multi-surfaces virucides. Si vous souhaitez en utiliser, veillez à ce qu’elles soient à la norme EN 14476 et qu’elles soient recommandées pour les surfaces que vous souhaitez traiter.

 

Photo © dusanpetkovic1 sous license Adobe Stock

Les commentaires sont fermés.