4 conseils pour améliorer sa concentration au volant

conseils pour améliorer sa concentration au volant

La concentration constitue l’un des éléments fondamentaux d’une meilleure sécurité sur les routes. L’inattention compte parmi les causes d’accident les plus fréquentes. Découvrez 4 conseils pratiques pour améliorer votre concentration au volant, et rouler en toute sécurité !

Anticiper les trajets monotones

La somnolence est sous-estimée dans les statistiques des rapports des accidents de la route, car impossible à déceler par analyses sanguines ou respiratoires. L’état de fatigue lié au sommeil est toutefois la cause de nombreux accidents, comme le révèle le rapport DEKRA sur la sécurité routière en Europe. Pour mieux gérer votre fatigue, en prévision d’un long trajet, apprenez à anticiper ! Reposez-vous avant et prévoyez des temps de pause suffisants, en particulier pour les trajets monotones. Les autoroutes ne sont pas les endroits les plus stimulants et il est impératif de prévoir des pauses régulièrement. Profitez-en également pour faire un peu d’exercice, car l’activité physique augmente la teneur en oxygène du cerveau et du sang. Ceci a pour effet de combattre la somnolence. Enfin, dès que vous ressentez que vos paupières se font lourdes, arrêtez-vous sur une aire de repos.


Le saviez-vous ?

Une seule seconde d’inattention sur la route, à 80 km/h, entraîne une conduite « à l’aveugle » sur 22 mètres.


Eviter les distractions au volant

Selon une enquête réalisée en 2015 par DEKRA, 52% des conducteurs interrogés se servent régulièrement de leur téléphone en conduisant. 22% des personnes interrogées vont même jusqu’à programmer leur GPS alors qu’elles conduisent. Autant de distractions qui peuvent causer de nombreux accidents ! Et les piétons ne sont pas en reste : le département Accidentologie de DEKRA a permis de révéler que près de 8% des piétons envoient des SMS en traversant. Pour rouler en toute sécurité, évitez les distractions : éteignez votre téléphone ou programmez-le pour qu’il transmette un message d’absence automatique en cas d’appel ou de SMS reçu. Configurez votre itinéraire sur le GPS avant de partir. Ces conseils de bon sens vous aideront à prendre la route plus sereinement et à rester concentré au volant.

Passer des tests de perception du trafic

Pour améliorer la concentration sur la route, des tests de perception du trafic vont être développés pour les jeunes conducteurs. En complément de l’examen de conduite traditionnel, ils permettent de tester les réflexes des conducteurs en fonction de situations rencontrées sur autoroute, en ville, sur les routes nationales, etc. Ce test se déroule sur ordinateur et permet de noter l’élève en fonction de ses réponses.

Eviter les médicaments à risque

De nombreux médicaments peuvent être à l’origine de somnolence et il est impératif d’éviter de prendre le volant après en avoir absorbé. Environ 2500 médicaments peuvent altérer votre concentration. Ceux-ci sont classés en 3 niveaux, du jaune pour le moins dangereux au rouge pour le plus risqué, et sous l’emprise duquel il est strictement interdit de prendre le volant. Pour savoir si vous êtes en mesure de prendre la route, référez-vous à l’emballage de votre médicament sur lequel vous trouverez les pictogrammes indiquant le degré de vigilance à adopter.