Baisse du nombre de tués sur la route en 2012

SecuriteRoutiere

- 8% de tués sur la routes en 2012

Le Ministre de l’Intérieur Manuel Valls a annoncé le 24 janvier 2013 une baisse sans précédent du nombre de morts sur nos routes. Par rapport à 2011, ce sont plus de 300 vies qui ont été épargnées cette année. Cette chute de la mortalité est la plus importante enregistrée depuis 1948. Si les chiffres s’améliorent chaque année depuis 40 ans, le nombre de victimes reste toujours trop élevé. Avec 3 600 décès sur les routes, l’année 2012 nous appelle à faire preuve de toujours plus de prudence. Le Ministre de l’Intérieur a d’ailleurs rappelé l’objectif fixé :  “diviser le nombre de tués sur la route par deux d’ici 2020”.

 

Mieux protéger les deux-roues

La baisse observée est particulièrement significative pour les motards (-14,5%). Mais les utilisateurs de deux-roues continuent de payer un lourd tribut. La mortalité des cyclistes augmente ainsi de près de 10% et 23% des personnes décédées en 2012 sur les routes conduisaient un deux-roues motorisé, alors que ce type de véhicule ne représente que 3% des engins en circulation. La baisse de la mortalité des utilisateurs de deux-roues et des motards en particulier reste donc un défi de première importance.

 

De nouvelles glissières de sécurité

Depuis de nombreuses années, DEKRA agit en faveur de l’amélioration des conditions de sécurité des usagers de la route, toutes catégories confondues. En Allemagne, le groupe a ainsi mobilisé son expertise et ses moyens pour tester de nouvelles glissières de sécurité beaucoup moins dangereuses pour les conducteurs de deux roues et leur propose des formations pour apprendre à adopter une conduite sûre.

A l’heure où chacun se réjouit des bons chiffres annoncés par le gouvernement, le groupe DEKRA poursuit ses recherches et ses actions pour contribuer à l’amélioration des conditions de sécurité sur nos routes.

  • Anthony B

    C’est encourageant. Il reste encore des efforts à faire, mais tous les acteurs semblent agir de concert, ce qui est essentiel !