Contrôle technique : quelles différences pour les voitures hybrides ou électriques ?

Rechargement de voiture électrique5
Le blog DEKRA>Conseils>Astuces>Contrôle technique : quelles différences pour les voitures hybrides ou électriques ?

L’essor depuis ces dernières années des véhicules hybrides et électriques a modifié le paysage français de l’automobile. Malgré leur présence de plus en plus significative sur nos routes, leur mode de fonctionnement reste obscur pour beaucoup de personnes. Or, il est important de connaître leurs spécificités au moment de présenter ce type de véhicule au contrôle technique, la visite étant légèrement différente de celle d’un véhicule essence ou diesel.

Voiture hybride et voiture électrique : quelles sont les différences ?

Une voiture hybride, comme son nom l’indique, est composé de deux types de moteurs : un moteur thermique (le plus souvent essence), ainsi qu’un moteur électrique (plus petit) relié à une batterie.

L’intérêt de cette motorisation est de permettre à la voiture d’alterner entre les deux tractions, 100% hybride ou 100% thermique. Pour mieux comprendre son fonctionnement, il faut savoir que durant les phases de freinage et de décélération, l’énergie cinétique générée est transformée en électricité puis stockée dans la batterie. De cette manière, le moteur électrique alimenté servira de support au moteur thermique principal, et permettra d’économiser du carburant dans certaines situations comme la conduite à faible vitesse (en dessous de 50km/h).

La voiture électrique, elle, l’est à 100% puisqu’elle est équipée d’un moteur électrique associé à une batterie, et piloté par un contrôleur électronique. Elle ne possède pas de moteur à combustion ni de réservoir à carburant contrairement à l’hybride, d’où son fonctionnement silencieux ainsi que sa non-émission de gaz à effet de serre (CO2). D’autre part, son autonomie est bien moindre et il est nécessaire de la recharger régulièrement sur un réseau électrique, là où la batterie de l’hybride se recharge toute seule durant la conduite. 

Comment se passe le contrôle technique d’une voiture électrique ou voiture hybride ?

Tout d’abord, il faut savoir que depuis 2014 les véhicules hybrides et électriques sont soumis aux mêmes obligations que les voitures thermiques vis-à-vis des passages au contrôle technique, c’est-à-dire une fois tous les deux ans à partir du quatrième anniversaire de mise en circulation.

Cependant, il existe plusieurs différences au niveau des contrôles, du fait que les véhicules hybrides et électriques ne sont pas mécaniquement conçus de la même manière.

Après un contrôle équivalent à celui d’une voiture thermique, onze autres points de contrôle propres à la motorisation électrique et à sa batterie sont effectués. Huit d’entre eux peuvent faire l’objet d’une contre-visite si jugés défectueux ou ne respectant pas les normes. En effet, à la différence d’un examen traditionnel, seront par exemple vérifiés : le bon fonctionnement des batteries, les installations électriques, la prise de chargement du véhicule, les câbles à haute tension, etc.

Concernant la visite, il faudra donc obligatoirement se rendre dans un centre équipé à cet effet, et dont le personnel possède les qualifications nécessaires à l’inspection du véhicule. Chez DEKRA, NORISKO et AUTOCONTROL, nous disposons dans toute la France de centres habilités à l’examen de véhicules hybrides et électriques que vous pourrez trouver facilement près de chez vous.

Articles sur le même thème