Interdiction des oreillettes mains libres : quelles alternatives ?

Le 1er juillet, il ne sera plus possible d’utiliser des oreillettes, casques ou écouteurs en conduisant. Tout système susceptible d’interférer sur l’audition du conducteur sera banni par la loi. Mais il sera quand même possible de prendre des appels. On vous explique comment.

135 euros, c’est l’amende que vous risquez d’écoper si vous êtes surpris à contrevenir à cette nouvelle interdiction. A cela s’ajoute le retrait de trois points sur votre permis de conduire. Autant dire que cela fait cher le coup de fil ! Mais il faut bien reconnaître le caractère dangereux de téléphoner en conduisant. L’audition comme l’attention s’en trouvent réduits.

Pas question non plus d’utiliser des oreillettes bluetooth ou de ne mettre qu’un seul écouteur, sous prétexte que vous entendez bien de l’autre oreille.

Des solutions existent, et elles sont en bluetooth !

Si votre véhicule intègre déjà un système bluetooth, vous pouvez tout simplement l’appairer avec votre téléphone. Vous pourrez entendre vos interlocuteurs par l’intermédiaire des haut-parleurs de votre autoradio.

kit-bluetooth-pare-soleil

Kit bluetooth fixé au pare-soleil

Dans le cas contraire, vous pourrez vous procurer des kits bluetooth avec microphone et haut-parleur intégrés, qui sont autorisés par le législateur. Certains modèles s’installent sur le tableau de bord de l’automobile, d’autres se nichent sur le pare-soleil. Dans tous les cas, comme le dispositif GPS, ils ne doivent pas être situés entre vos yeux et la route !

Il existe également des systèmes qui se branchent sur la prise cigare du tableau de bord dont certains n’intègrent aucun haut-parleur. Un transmetteur FM permet de récupérer le son sur une des fréquences de votre radio et de le restituer sur les enceintes de votre voiture.

Dans tous les cas, vous devrez appairer votre solution bluetooth avec votre mobile une première fois. Ensuite, il suffira d’activer l’option bluetooth de votre téléphone avant de commencer à conduire et bien entendu d’allumer le dispositif mains libres. Plus besoin d’utiliser les touches de votre mobile, tout se commande à la voix : « décrocher », « raccrocher », « appeler le patron… » L’idée étant bien entendu de ne pas gêner votre conduite.

Comment choisir ?

Equipez-vous d’un système d’une autonomie de 10 heures ou plus, afin d’éviter toute coupure en cours de conversation, qui pourrait vous énerver et perturber votre conduite. Le son doit être bien audible : pour cela, certains constructeurs intègrent un système audio HD et un autre système de réduction de bruit pour que votre voix soit intelligible.

Certains kits proposent des fonctions supplémentaires comme la possibilité de géolocaliser votre voiture grâce à une application mobile qui garde en mémoire l’emplacement où vous êtes garé. Enfin, l’option multipoint permet de connecter simultanément plusieurs mobiles. C’est notamment pratique si vous avez un mobile pro en plus de votre mobile perso.

Le conseil de DEKRA Automotive

Tenir une conversation téléphonique en conduisant reste un acte dangereux car il diminue l’attention. Dès que possible, garez votre véhicule ou demandez à votre interlocuteur si vous pouvez le rappeler quand vous ne serez pas en train de conduire. Veillez également à avoir bien vérifié le bon fonctionnement de votre matériel avant de commencer à conduire.

 

Droits d’auteur photo : 123RF – Illustration : photo fabricant