Permis de conduire : comment récupérer les points perdus ?

permis à points

L’objectif du permis à points ? Vous faire prendre conscience que la route n’est pas un jeu et qu’il faut respecter les règles. Mais heureusement, la loi vous accorde également le droit à l’erreur et prévoit différents moyens de récupérer les points perdus. Petit tour d’horizon.

Le droit à l’erreur, oui. Mais un comportement routier inconsidéré, non ! C’est pour cela que dans les cas les plus graves, vous pourrez perdre jusque six points pour une seule infraction et jusque huit points si vous en cumulez plusieurs.

Le message est donc clair : pas de conduite à risque. En effet, n’oubliez pas que si vous êtes en période probatoire, vous ne disposez que de six points, auxquels il faut ajouter deux points chaque année et pendant trois ans, pour finalement atteindre les douze points.

Récupération de points automatique

Votre permis de conduire reste valable tant que vous avez des points. Votre capital est cependant automatiquement reconstitué dans les cas suivants :

– Pour une infraction ayant entrainé le retrait d’un seul et unique point, ce dernier vous sera réattribué dans les 6 mois si aucune récidive n’a été commise dans cet intervalle.

– Après 2 ans écoulés sans retrait de points, vous récupérez le total de vos 12 points. Mais si un délit a été commis (conduite sous l’emprise de stupéfiants, circulation en sens interdit etc.) le délai passe alors à 3 ans.

Le stage volontaire ou imposé

Pour récupérer leurs points plus vite, certains automobilistes préfèrent opter pour un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Cette option, qui peut-être volontaire ou imposée (suite à l’ordonnance d’un juge, par exemple) permet de récupérer jusqu’à 4 points, dans la limite des 12 points du permis de conduire. Attention toutefois : si le stage a été proposé comme une alternative à une sanction judiciaire ou à une peine complémentaire, il ne permettra pas de regagner des points.

Un stage par an maximum

Pour bénéficier d’un stage, le permis doit être encore valable et il sera nécessaire de se munir d’un relevé d’information indiquant votre capital de points. En outre, il n’est pas possible de faire plus d’un stage par an.

Vous pouvez aisément trouver des stages de récupération de points sur DekraPermis.fr et si vous êtes passé dans l’un de nos centres de contrôle technique dans les 12 derniers mois, vous bénéficierez d’une réduction de 35 euros.

Le stage est réparti sur deux jours consécutifs.  Au programme :

1er journée
• Accueil des stagiaires et formalités administratives.
• Présentation du stage et tour de table.
• Information sur les grands chiffres de l’insécurité routière.
• Données psycho-physiologiques détaillant nos comportements au volant et analysant nos différences entre conducteurs.
• Travail de réflexion sur la situation d’infraction.

2e journée
• Etude de cas d’accident.
• Lois physiques et répercussions sur la conduite.
• Présentation d’une vidéo et travail sur les témoignages.
– Identifier les représentations sur la vitesse.
– Connaître les risques liés à l’alcool.
• Synthèse et bilan du stage.
Enfin, un document est remis en fin de session (une copie est également envoyée à la préfecture) pour attester de votre participation. Dès le lendemain de la dernière journée du stage, la récupération des points est effective.
Droit d’auteur photo : gillespaire / 123RF Banque d’images