Que faire en cas de panne d’essence ?

Le triangle de signalisation, un des réflexes de sécurité en cas de panne d’essence.

La panne d’essence est redoutée par la plupart des automobilistes, notamment dans certaines agglomérations où les stations-service se font rares. En suivant ces quelques conseils, vous saurez comment éviter ou gérer cette situation, afin de vous protéger sans mettre en danger les autres usagers de la route.

Comment éviter une panne d’essence ?

Si vous prévoyez un long trajet, vérifiez l’emplacement des stations-service sur votre route afin d’éviter les moments où vous devrez effectuer un plein. Sur cette carte interactive fournie par le gouvernement, vous pourrez non seulement les localiser, mais aussi en connaître les tarifs.

Par ailleurs, sur votre parcours, n’attendez pas que le voyant de la jauge à essence passe à l’orange, car c’est le signe que vous roulez sur la réserve. Il ne vous restera environ qu’une cinquantaine de kilomètres avant d’être à court de carburant et provoquer une panne d’essence. C’est normalement suffisant pour trouver des stations, mais il peut arriver que celles que vous croiserez soient en panne ou fermées…

Quels sont les réflexes à adopter en cas de panne d’essence ?

Si malgré tout, votre véhicule commence à avoir des à-coups, la situation devient critique. La panne peut survenir à tout moment, il est essentiel d’adopter les bons réflexes de sécurité :

  • Enclenchez les feux de détresse (warnings).
  • Garez le véhicule, si possible en stationnement régulier, sur le bas-côté de la route ou sur une zone de refuge en sécurité.
  • Mettez le gilet rétro-réfléchissant avant de sortir de l’habitacle, par le côté opposé à la circulation.
  • Mettez en sûreté les passagers en les faisant descendre par le même côté.
  • Installez le triangle de signalisation sur la chaussée à une distance de 30 mètres avant le véhicule, tel qu’il puisse être visible par le conducteur d’un véhicule venant sur la même voie de circulation.
  • Appelez l’assistance, si vous êtes sur autoroute ou voies rapides, certaines règles particulières sont préconisées par la Sécurité Routière.

Que faire en cas de panne d’essence sur autoroute ?

Si l’essence vient à vous manquer sur autoroute, les indications sont presque les mêmes. Après avoir activé vos feux de détresse, veillez à garer votre véhicule sur la bande d’arrêt d’urgence, le plus à droite possible.  Une fois avoir mis votre gilet jaune dans la voiture, descendez du côté des glissières de sécurité et mettez en sécurité les passagers de l’autre côté des glissières.

Ensuite, dirigez-vous vers l’une des bornes oranges d’appel d’urgence, situées toutes les 2 kilomètres, afin de contacter les secours. Indiquez votre localisation le plus précisément possible. Vous pouvez aussi composer le 112 depuis votre mobile si la borne ne fonctionne pas ou qu’elle est trop éloignée de votre position. 

Seul un professionnel agréé peut venir réparer votre véhicule. Si votre panne concerne seulement le manque d’essence, il devrait pouvoir résoudre votre problème sur place. En revanche, s’il détecte une panne plus importante, il  vous remorquera vers le garage le plus proche ou sur une aire de repos.

Enfin, n’oubliez pas que pour votre sécurité et celle des autres, n’arrêtez surtout pas les autres véhicules et ne traversez pas l’autoroute. Marchez toujours derrière la glissière de sécurité et suivez les instructions délivrées par les secours.