Rapport DEKRA sur la sécurité routière 2016 en Europe

Rapport sécurité routière 2016 Dekra

En tant qu’acteur européen de la sécurité routière, DEKRA propose chaque année un rapport sur la sécurité routière. Cette année, il est consacré au transport de personnes. Vous trouverez ci-dessous un résumé des principales observations de l’analyse, effectuée sur les chiffres 2014 et 2015. Engagé pour la sécurité routière depuis plus de 90 ans, DEKRA Automotive relève dans son rapport une accidentalité élevée des véhicules tourisme, mais étudie également les évolutions technologiques qui permettraient d’améliorer la sûreté de nos routes.

Mortalité routère 2014

La mortalité routière en hausse de 2,4%

Après de nombreuses années de baisses consécutives, l’année 2015 a pour la première fois depuis 20 ans vu une hausse des accidents mortels sur les routes. Le rapport souligne une hausse des personnes tuées à bord de véhicules de tourisme. La proportion d’accidents impliquant les piétons, les vélos ou les motos est restée plutôt stable mais demeure préoccupante.

90% des accidents mortels sont causés par des erreurs humaines

Les nouvelles technologies ont mis au jour de nouveaux comportements à risque, tels que l’utilisation du smartphone au volant. Une seule seconde d’inattention à 80 km/h entraîne une « conduite à l’aveugle » pendant près de 22m ! Le rapport met donc l’accent sur l’importance du comportement des conducteurs au volant.

Inatention au volant
Systèmes d'aide à la conduite et sécurité routière

Les systèmes d’aide à la conduite permettraient d’éviter 50% des accidents

Les véhicules modernes embarquent de plus en plus de systèmes d’assistance : contrôle de stabilité, système d’aide au freinage d’urgence, contrôle des distances de sécurité, alerte fatigue, etc. Plébiscités par les conducteurs, ces systèmes de sécurité permettraient d’empêcher 50% des accidents ou tout du moins d’atténuer leur gravité s’ils étaient installés de série.

L’entretien demeure un facteur clé pour la sécurité routière

Notre analyse confirme également l’importance de l’entretien et du contrôle périodique pour la sécurité routière. Les véhicules en circulation sont en effet de plus en plus âgés et nécessitent une attention particulière, car ils sont susceptibles de présenter des défauts graves.

Contrôle technique et sécurité routière

 

Malgré une mortalité réduite de plus de 70% entre 1995 et 2015, l’objectif fixé par l’UE en 2010 qui visait à réduire de moitié le nombre de victimes en 2020 est aujourd’hui mis en péril, principalement en raison de la hausse des incidents routiers survenus sur le continent européen en 2015. C’est pour cette raison que DEKRA Automotive invite tous les acteurs de la sécurité routière à unir leurs forces pour renouer avec les succès connus les années précédentes et ainsi réduire la mortalité routière.

Retrouvez le rapport complet ici