Véhicules anciens : risquez-vous le PV ?

auto-1461727_960_720

Votre voiture commence à accuser le poids des années ? Attention : elle pourrait bien être verbalisée lors d’un prochain contrôle routier. Pour éviter les ennuis, le blog DEKRA Automotive vous livre ses précieux conseils.

Un véhicule vieillissant et qui plus est mal entretenu pollue davantage et peut se révéler dangereux. C’est pour cette raison que tout véhicule particulier dont le poids total autorisé en charge (PTAC) est inférieur à 3,5 tonnes doit être régulièrement vérifié : c’est le fameux contrôle technique.

Être à jour de son contrôle technique

Le premier contrôle technique doit être fait dans les 6 mois précédant la date du 4e anniversaire de la 1ère mise en circulation puis doit être renouvelé tous les 2 ans. Le contrôle technique d’un véhicule de collection se fait quant à lui tous les 5 ans. Votre voiture est considérée comme de collection lorsqu’elle présente un caractère historique indéniable ou lorsque son originalité a permis le développement de l’automobile. Sont admises en tant que voitures de collection : les automobiles de plus de 30 ans d’âge accompagnées d’un certificat d’immatriculation portant la mention « véhicule de collection ».

Attention : si le contrôle technique n’est pas effectué dans les délais réglementaires, vous encourez une amende pouvant aller jusqu’à 750 € (en général, il s’agit d’une amende forfaitaire de 135 €). En cas de contrôle par la police ou la gendarmerie, votre certificat d’immatriculation peut être confisqué et vous disposerez de 7 jours pour faire réaliser votre contrôle technique. Une fiche de circulation provisoire vous est remise en attendant.

Vérifier l’état du véhicule à tout moment

En dehors de ce contrôle technique obligatoire, si vous avez des doutes sur la fiabilité de votre voiture, vous pouvez passer un contrôle technique volontaire. Proposé par les centres DEKRA et NORISKO Auto et AUTOCONTROL sous le nom de Contrôle FIABILIS, il porte sur différents points de sécurité, dont notamment le freinage, la suspension, l’éclairage et la signalisation.

Vérifier que l’on a le droit de circuler à Paris

Depuis le 1er juillet 2016, si votre voiture a été mise en circulation avant 1997, elle n’est plus autorisée à circuler dans Paris (hors bois de Boulogne, bois de Vincennes et périphérique) ! Cette mesure s’applique en semaine de 8h00 à 20h00 et concerne également les véhicules utilitaires légers mis en circulation avant octobre 1997 et les deux-roues datant d’avant le 1er juin 1999. Les poids lourds et autocars, s’ils sont immatriculés avant le 1er octobre 2001, sont également interdits de circulation dans Paris entre 8 heures et 20 heures et ce 7 jours sur 7, depuis le 1er septembre 2015.

Cependant, vous disposez encore de quelques mois pour vous débarrasser de votre vieille voiture : ce n’est qu’à partir du 1er octobre que vous serez verbalisé d’une amende de 35 euros en cas d’infraction. Cette somme sera portée à 68 euros pour les voitures individuelles et 135 euros pour les poids lourds à partir de début 2017. Cette réglementation, qui vise à réduire les émissions de particules dans l’air, provoque l’ire des associations d’automobilistes, qui indiquent que depuis juillet, les véhicules concernés ont perdu 46 % de leur valeur. Dès lors, vous avez deux possibilités :

– revendre votre véhicule à une personne n’en ayant pas l’usage à Paris – s’il est encore en état de rouler et qu’il passe le contrôle technique.

– le mettre à la casse et en racheter un autre

Redonner un coup de jeune à sa voiture

Et si vous transformiez votre voiture en véhicule électrique ? S’il existe des kits pour faire l’opération, celle-ci est difficile, risquée et administrativement complexe. Une startup française l’a bien compris et proposera dès septembre prochain de retaper de vieilles Austin Mini avec un moteur électrique. Le coût du rafraîchissement de la « vieille dame » ? 40 000 euros ! Une coquette somme qui séduira avant tout les nostalgiques de la marque. Urbains de préférence, car l’autonomie ne sera que de 150 km.