Antipollution : ce qu’il faut savoir sur l’interdiction de circulation dans Paris.

Pic de pollution

Christophe Najdovski, adjoint au maire de Paris chargé des transports, constate le retard de la France en matière de lutte contre la pollution et affirme que « le « tout-automobile » appartient au passé ».

Ces propos arrivent au moment où la mairie de Paris annonce une mesure, qui n’a pas encore finit de faire parler d’elle, de restriction de circulation dans Paris intra-muros entrant en vigueur dès le 1er Juillet 2016 ! Cette mesure est donc destinée à améliorer la qualité de l’air, et donc de vie, à Paris.

En quoi consiste cette interdiction ?

Concrètement il s’agira d’interdire, l’accès aux rues de la Capitale, du lundi au vendredi de 8h00 à 20h00. Seront donc interdits de circulation dans Paris, tous les véhicules immatriculés avant 1997 ! Cette interdiction sera toutefois levée tous les soirs de 20h00 à 8h00 ainsi que tout au long du weekend. Cette interdiction ne serait qu’une première étape pour la municipalité qui aurait pour projet d’imposer les mêmes restrictions à tous les véhicules immatriculés avant 2011 d’ici 2020 ! D’ici là, un bras de fer est déjà entamé entre la mairie et les automobilistes. Déjà lorsque l’Institut Inovev estime à 513.000 le nombre de voitures concernées par la mesure, certaines associations parlent de 800.000 !

Que vise l’interdiction ?

« 66% des oxydes d’azote (Nox) et 58% des particules fines sont dus au trafic routier dans Paris, où 90% de la population est exposée à des niveaux de Nox supérieurs aux normes européennes » déclare C. Najdovski pour justifier la mesure. Limiter la pollution aux particules fines, tel est donc le principal objectif de cette interdiction. Il faut dire que les études montrent que la pollution aux particules fines augmente le risque de faire un accident cardio-vasculaire, mais aussi, celui des maladies respiratoires et notamment d’asthme. On apprend par ailleurs que les conducteurs de véhicules qui ne respecteront pas la mesure risquent  une verbalisation de 35 € dès le 1er juillet 2016. Cette amende sera ensuite de 68 € à partir du 1er janvier 2017 !

Quels sont les motifs de dérogation ?

Les automobilistes peuvent toujours se consoler en se disant que cette mesure s’applique également à toutes les deux roues qui seraient immatriculées avant 2000 ! Quelques dérogations seront néanmoins prévues, notamment pour les détenteurs de véhicules très anciens. Présents lors des les négociations avec la municipalité, les propriétaires de ces très anciens modèles ont obtenu gain de cause et pourront donc continuer à se balader dans les rues de la capitale. En effet, les véhicules de plus de 30 ans titulaires d’une certification d’immatriculation « véhicule de collection » ainsi que ceux de plus de 30 ans destinés à l’activité touristique pourront bénéficier de cette même dérogation! 

Nos engagements pour l’écologie :

La lutte contre la pollution est un enjeu majeur des prochaines années. Si vous vous sentez concernés par les questions environnementales, DEKRA et NORISKO Auto vous proposent un Forfait VERT qui comprend un Contrôle Technique Obligatoire et une visite pollution. En optant pour le contrôle technique écologique Forfait VERT vous contribuerez à la lutte contre le réchauffement climatique et aiderez à la reforestation. En effet, pour tout Forfait Vert vendu, votre centre de contrôle technique verse 1€ à l’association Planète Urgence pour planter un arbre dans le cadre de leur programme de reforestation.