Boîte de vitesse automatique : pourquoi les Français l’adorent !

Plus pratique, plus tendance, la boîte automatique se démocratise en France depuis quelques années, au point de connaître un accroissement des ventes majeur.

Si la France est encore loin du Japon ou des États-Unis en matière de voitures équipées de boîtes automatiques, elle rattrape petit à petit son retard. Alors que les boîtes autos étaient jugées ringardes, peu performantes et gourmandes en carburant il y a peu de temps encore, leurs ventes ont bondi depuis deux ans.

25% des ventes de voitures neuves

Il y a une petite dizaine d’années, les autos à seulement deux pédales ne représentaient que 8% du marché total de nouvelles automobiles mises en vente dans l’hexagone. Mais depuis, ce chiffre a plus que triplé puisqu’aujourd’hui, une voiture neuve vendue sur quatre est équipée d’une boîte automatique !

Ce sursaut s’explique par l’explosion de l’offre mais aussi par l’avancée de la technologie. Elle a permis de créer depuis peu, des boîtes totalement robotisées qui consomment beaucoup moins ou encore des boîtes à double embrayage, plus efficaces. Les constructeurs comme Porsche, Mercedes ou même Toyota vendent aujourd’hui une majorité de voitures avec une boîte de vitesse automatique.

 

L’essayer, c’est l’adopter

Ce qui séduit le plus le consommateur dans ce concept, c’est sans conteste le confort à la conduite. Finis les changements de rapports en ville ou les innombrables séances de débrayage/embrayage dans les embouteillages. Avec la boîte auto, tout se fait sans réfléchir, il n’y a qu’à accélérer et freiner. Par ailleurs, ces voitures connaissent un taux d’accident responsable inférieur à celui des autos à boîte manuelle. De plus, lorsque l’on demande à un conducteur d’une boîte auto s’il souhaiterait repasser à une boîte manuelle, sa réponse est toujours la même : « pour rien au monde » !

Cet avènement de la boîte automatique a une conséquence depuis quelques mois : il est possible de passer le permis sur une voiture équipée de ce système. Ce permis coûte par ailleurs moins cher, car il y a moins d’heures de formation (13 contre 20) ce qui tend à penser que les autos « tout-auto » vont envahir le marché de manière encore plus importante !

 

Source photo : shutterstock