Le contrôle technique change à partir de mai 2018 (2/2)

karine-bonnet-controle-technique-2018

Le 20 mai 2018, la Directive Européenne fait évoluer le contrôle technique afin de renforcer la prévention, la sécurité routière ainsi que la protection de l’environnement. Le nombre de points de contrôle augmente en passant de 123 à 133, de même pour les défaillances observables qui sont aujourd’hui de 410 et qui passeront à partir du 20 mai à 610. Trois niveaux de défaillances seront relevables : mineure, majeure et critique.

Vous l’aurez compris, le contrôle technique va devenir plus exigeant, découvrez en détails ces changements grâce à l’intervention de Karine Bonnet, Présidente du Réseau Contrôle Technique France et Directrice Générale Adjointe Marketing et Ventes DEKRA Automotive SAS et de Bernard Desbouvry, Directeur Général Autosur dans cette vidéo du CNPA.