Comment passer son permis moins cher ?

5741437749_efd40614a0_b

Malgré la volonté du gouvernement de réduire le prix moyen d’obtention du permis de conduire, cet examen reste un budget conséquent pour beaucoup de jeunes qui démarrent dans la vie. Les disparités de tarifs sont importantes d’une région à l’autre et le délai d’attente nécessaire pour passer l’épreuve pratique peut aller jusqu’à 160 jours (en Ile-de-France). En cette période de crise, le permis de conduire peut revêtir la forme d’un rêve inatteignable. Cependant, plusieurs solutions existent pour alléger ce fardeau.

Commencer en conduite accompagnée

Bien qu’il soit illégal de conduire un véhicule motorisé avant l’âge de 18 ans, la formation en conduite anticipée peut commencer dès 15 ans à condition d’avoir préalablement passé avec succès l’examen du Code de la route.

Cette formule propose plusieurs avantages en plus de permettre de s’habituer très tôt à la conduite. Elle permet de réduire la période probatoire (en passant de 3 à 2 ans) et de passer l’examen pratique à partir de 17 ans et demi. Enfin, il est important de noter que 74% des candidats ayant effectué la formation en conduite accompagnée parviennent à décrocher le précieux sésame du premier coup, contre seulement 55% des candidats en cursus dit « classique ».

Bien choisir son auto-école et son lieu de passage

Entre les différentes auto-écoles, le prix peut augmenter de 50% et le délai d’attente peut passer de 1 à 6 mois avant le passage d’examen. Dans ces conditions, inutile de dire que le choix du prestataire et de la méthode de formation sera clairement crucial dans la quête de l’obtention du fameux sésame.

Actuellement, les zones urbaines chargées représentent l’enfer du permis de conduire, l’Ile-de-France en tête, avec un taux de réussite de 54.72% en 2013 pour un délai d’attente de 6 mois en moyenne, selon le site gouvernemental dédié à la sécurité routière. Si possible donc, prendre quelques jours à la campagne ou dans des petites villes afin de se ressourcer et d’y passer l’examen est une solution qui peut porter ses fruits.

L’auto-école en ligne et le permis en candidat libre

Face à cette situation, deux grandes alternatives à l’auto-école dite « classique » existent. Dans un premier temps, le permis en candidat libre permet à n’importe qui de postuler à l’examen, en remplissant le formulaire CERFA prévu à cet effet. Cependant, il faut savoir que les candidats en auto-école sont prioritaires sur ceux en candidats libres. Ainsi, cette solution reste très marginale. L’auto-école en ligne, d’autre part, est un concept qui peut changer la donne.
En s’appuyant sur l’omniprésence des nouvelles technologies et sur les possibilités qu’offre le réseau Internet, les auto-écoles en ligne proposent désormais des prix cassés pour un service équivalent : moniteurs disponibles, prise en charge administrative pour présentation à l’examen etc. De plus, aucun coût supplémentaire n’est requis pour repasser en cas d’échec et un suivi de la formation est assuré même en cas de déménagement.

Crédit photo : https://www.flickr.com/photos/nicasaurusrex/