COP 21 : nos astuces pour économiser de l’essence

La COP 21 – grande conférence écologique prévue à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015 – réunira les Nations Unies autour d’un enjeu majeur : le climat. Le taux de pollution dans l’air atteint des seuils critiques et l’objectif est désormais de maintenir le réchauffement climatique en deçà de 2°C. Le secteur automobile est particulièrement concerné – surtout avec le récent scandale des véhicules truqués – et nous pouvons, en tant qu’automobilistes, adopter une conduite plus responsable. Voici comment.

Des équipements en passant par notre style de conduite, chaque petit détail doit être pensé pour diminuer notre consommation de carburant. La première chose sur laquelle il est possible d’agir est le comportement routier. Selon une étude* réalisée par DEKRA, une conduite nerveuse entraine une augmentation entre 9 et 18% de la consommation de carburant, selon le type de véhicule. Sur une route sinueuse, une conduite nerveuse peut même augmenter cette consommation de plus de 50%, ce qui est loin d’être négligeable.

conduite-nerveuse

Il faudra donc privilégier en toutes circonstances une conduite souple, légère, avec beaucoup d’anticipation et une vitesse la plus constante possible. Le conducteur averti évitera les écarts brusques, les coups de volants, les accélérations et décélérations brutales. Ainsi, il est préférable de privilégier le frein moteur et d’effectuer des accélérations progressives et continues. 

Vérifier son véhicule

Dans un second temps, il faudra veiller à ce que le véhicule soit optimisé pour consommer le moins possible. La pression des pneumatiques doit être vérifiée régulièrement et avant chaque long trajet ou si le véhicule a été immobilisé pendant longtemps : une pression trop faible augmente la résistance au roulement et donc la consommation, tandis qu’une pression trop élevée risquerait de faire exploser le pneumatique. Une mauvaise pression des pcoffre-toitneumatiques couplée à une surcharge de l’habitable peut rapidement conduire à transformer n’importe quel véhicule en une montagne de ferraille énergivore. Ainsi, l’étude* de DEKRA a démontré qu’un véhicule avec 4 personnes et 40 kg de bagages augmente sa consommation de 2,4% sur autoroute lorsque les pneus sont sous-gonflés.

La résistance à l’air et l’aérodynamisme de votre véhicule sont également à prendre en compte car une résistance à l’air élevée freine votre véhicule et le pousse à consommer beaucoup plus. Il faudra donc veiller à retirer les barres et le coffre de toit dès que ceux-ci ne sont plus utiles et à fermer les fenêtres du véhicule lorsque vous roulez à une allure soutenue. Plutôt que d’utiliser la climatisation, préférez l’aération naturelle procurée par la ventilation. En effet, tout ce qui fonctionne de manière électrique augmente drastiquement la consommation de carburant dans une voiture, climatisation en tête. Il faudra donc essayer d’éviter son utilisation, particulièrement lors de courts trajets, puisque son efficacité ne se fait sentir qu’au bout de quelques dizaines de minutes. Cependant, entre laisser les fenêtres ouvertes sur autoroute et la climatisation, préférez cette dernière solution : DEKRA a en effet démontré qu’il est plus économique et écologique de mettre la climatisation.

Enfin, n’hésitez pas à pratiquer le covoiturage. Moins il y aura de véhicules en circulation, et plus l’air sera respirable. Ce type de déplacement peut se pratiquer tous les jours sur le chemin du bureau, en partageant le voyage avec ses collègues. Il peut également être effectué sur de plus longs trajets, en passant par des plateformes Internet spécialisées. 

Séparément, ces conseils peuvent paraître quelque peu insignifiants, mais mis bout à bout ils permettent de faire un geste écologique non négligeable. Enfin si vous avez à présenter votre véhicule au contrôle technique, optez pour le « Forfait Vert »  incluant 1 contrôle technique réglementaire + 1 visite pollution + 1€ reversé à Planète Urgence.

*Etude menée en 2010

  • Super article, c’est bon à savoir, la majorité non aucune idée de ses astuces.
    Personnellement, je ne connais même pas la moitié