Déjouez les pièges du nouveau code de la route !

auto école

Une catastrophe ! Seuls 16,7 % des candidats ont réussi l’épreuve du nouveau code de la route mis en application le premier lundi de mai. En moyenne, c’est plutôt de l’ordre de 70%. Résultat : les autorités ont décidé de retirer les questions les plus problématiques…

Ainsi, dès le 10 mai, les questions ayant connu le plus fort taux d’échec sont rayées de la liste ! Selon Emmanuel Barbe, le délégué interministériel à la sécurité routière, « ces mesures correctives ont été initiées pour laisser le temps aux candidats à l’épreuve théorique générale d’approfondir leur formation ».

Au début du mois, les autorités avaient porté à 1.000 le nombre de questions disponibles dans la base de données de l’épreuve, contre 700 auparavant. Le principe, pourtant, reste le même : obtenir plus de 35 réponses positives sur les 40 mises en situation proposées au hasard. Parmi ces situations, certaines sont proposées en vue aérienne, et à partir du 1er juin, quatre séquences vidéo seront également ajoutées à l’épreuve.

La nouvelle banque de questions intègre donc des visuels autour de 9 grandes thématiques, comme fixé par la directive européenne 2006/126 du 20 décembre 2006. Ces thèmes comportent différentes sous-familles, notamment celles concernant les gestes de premier secours ou la circulation inter-files des motards (mise en expérimentation par le décret n° 2015-1750 du 23 décembre 2015) :

  • dispositions légales en matière de circulation routière
  • le conducteur
  • la route
  • les autres usagers de la route
  • réglementation générale et divers
  • précautions nécessaires à prendre en quittant le véhicule
  • éléments mécaniques liés à la sécurité de la conduite
  • équipements de sécurité des véhicules
  • règles d’utilisation du véhicule en relation avec le respect de l’environnement

 

L’épreuve se modernise également, en intégrant des questions relatives à ces différents points :

– Les nouvelles technologies, notamment autour des dispositifs d’aide à la conduite, par exemple ESP1 , ABS2 , AFU3 , limiteur et régulateur de vitesse, GPS… ainsi que de la conduite sur voiture automatique.

– L’écoconduite, notamment sur les moyens de limiter l’impact du déplacement routier sur l’environnement (la consommation de carburant, l’usure des éléments mécaniques du véhicule, la pollution sonore…).

– Les premiers secours : désormais, vous devez savoir quels sont les gestes basiques et les premières réactions à avoir en cas d’accident.

Si vous souhaitez obtenir un avant-goût de ce qui vous attend, ou même si vous êtes un conducteur chevronné et que vous voulez tester vos connaissances, Francetvinfo propose un petit questionnaire en 10 points. En complément, la sécurité routière propose 20 autres questions emblématiques du nouveau code de la route. Enfin, vous pouvez également vous entraîner gratuitement au code de la route sur cette page Internet.

Sachez enfin que les questions qui ont posé le plus de problèmes aux premiers candidats du nouveau code étaient autour de ces thématiques :

– adapter sa vitesse en fonction des risques et pas seulement des indications

– les effets de l’alcool et de la drogue sur la conduite, ainsi que les différentes dispositions légales

– l’installation au poste de conduite pour assurer sa propre sécurité et celle des passagers

– le transport des passagers et des biens : sécuriser l’habitacle, notamment avec les accessoires pour enfants et bébés ou pour animaux.

– les documents administratifs liés à l’utilisation du véhicule et les sanctions pour non possession ou non-présentation

– Les éléments mécaniques et autres équipements liés à la sécurité, tels la pression des pneus, le niveau d’huile ou de liquide de refroidissement…

Vous pouvez donc, dès maintenant, vous entrainer gratuitement avec les différents quizz qui reprennent les nouveautés du code de la route et vous familiariser avec les nouveaux thèmes abordés par cette réforme afin de ne pas être surpris lors des examens !

Crédit photo : http://www.securite-routiere.gouv.fr/permis-de-conduire/passer-son-permis/l-epreuve-du-code