Journée nationale de la sécurité routière 2016

visu-01

Profitant de la Journée Nationale de la Sécurité Routière du 13 octobre 2016, certaines entreprises s’engagent à mener des actions de prévention routière auprès de leurs salariés. Et pour DEKRA Automotive, c’est l’occasion de réaffirmer son engagement.

Nous publions régulièrement sur notre blog des articles relatifs à la sécurité routière. Et pour cause, DEKRA Automotive est fortement impliqué sur ce sujet depuis de nombreuses années (signataire en 2000 de la charte de partenariat avec la Délégation Interministérielle à la Sécurité et Circulation Routières étendue en 2004 avec la CNAMTS). Cette charte fait de nos centres DEKRA, NORISKO Auto et AUTOCONTROL, des relais partenaires de la Sécurité Routière.

DEKRA publie chaque année un rapport européen sur la sécurité routière consacré aux stratégies pour éviter les accidents. Celui de 2015 se proposait de montrer dans quels domaines il faut agir  pour atteindre l’objectif fixé par l’Union Européenne à savoir : réduire de moitié le nombre de morts sur les routes entre 2010 et 2020.

Des entreprises lancent un appel pour la bonne conduite de leurs salariés

En France, par exemple, le mois de septembre 2016 est marqué par un net regain d’accidents par rapport à l’an dernier. Avec 30% de victimes sur la route de plus, les derniers chiffres de la sécurité routière sont inquiétants. C’est dans ce contexte que des entreprises ont lancé mardi dernier un appel national en faveur de la sécurité routière au travail qui sera présenté au Ministère de l’Intérieur. Les entreprises signataires vont s’engager à des actions de sensibilisation afin de limiter les risques d’accident pour tous les employés. Les messages sont clairs : respect des limitations de vitesse, pas d’alcool au volant et remise de ses coups de fil à plus tard. Certaines entreprises imposent une journée de formation obligatoire à leurs salariés pour les sensibiliser à « la bonne conduite ». Cette année, en parallèle aux multiples actions de prévention routière entreprises en faveur de ses collaborateurs, DEKRA Automotive a formé ses salariés aux gestes de premiers secours.

L’état de nos routes est aussi en question

Dans son Rapport 2015, DEKRA évoquait la nécessité d’agir autant sur les mesures de prévention que sur l’infrastructure et la construction des routes. Le Syndicat des équipements de la route (SER) lui emboite le pas et dénonce la dégradation du réseau routier français en publiant aujourd’hui un livre blanc. Dans son document, il indique que la moitié de nos routes ne dispose pas de marquage au sol et qu’un tiers des panneaux de signalisation ont dépassé leur durée de vie. En cause : la baisse des investissements entre 2012 et 2014, avec un budget en diminution de 60 millions d’euros.

Le SER propose donc que l’état des routes soit pris en compte dans les rapports d’accidentalité, de remplacer les signalisations de plus de 20 ans et d’établir une cartographie annuelle de l’état des routes et de ses équipements.