La Journée de la Défense et Citoyenneté… et Sécurité Routière !

La Journée de la Défense et Citoyenneté (JDC) est obligatoire pour les jeunes Français de 16 à 25 ans. Et depuis 1 an, à cause des nombreux accidents sur la route, la mise en place d’un module de sensibilisation à la sécurité routière remplace l’initiation aux gestes de premiers secours. 

 

La Journée de Défense et Citoyenneté

La JDC est une occasion unique d’être en contact direct avec les militaires et de découvrir les multiples métiers et spécialités qu’offre aujourd’hui la Défense. Elle comporte aussi des modules d’information sur les responsabilités du citoyen. Elle se compose également de tests de connaissance de la langue française à travers deux épreuves : l’une de vocabulaire, l’autre de compréhension de texte. Les questions sont présentées sur un écran et les réponses se font à l’aide d’une télécommande. Ces tests permettent de repérer les jeunes en difficulté scolaire, notamment ceux en situation d’illettrisme. En outre, une initiation à la sécurité routière a été instaurée depuis un peu plus d’un an.

La Sécurité Routière à la JDC

30 minutes sont consacrées à sensibiliser le jeune public à la sécurité routière. Le constat est alarmant : malgré les nombreuses campagnes de communication – comme le fameux SAM – l’alcool est la première cause d’accident en France, plus particulièrement chez les moins de 25 ans. La journée visera notamment à informer les participants qu’ils ne sont pas tous égaux face à l’alcool : l’élimination du taux d’alcoolémie dans le sang varie en fonction de nombreux critères (poids, taille, sexe, nombre de verres consommés sur une période).

Si la JDC est souvent redoutée par les participants – qui craignent l’ennui et la fatigue – la partie consacrée à la sécurité routière compte plusieurs ateliers originaux. Il pourra être proposé d’utiliser un simulateur de conduite, afin d’analyser les comportements à risque au volant. Cet appareil mesure le temps de réaction d’une personne ainsi que les distances de freinage lors d’un arrêt d’urgence. L’objectif est de montrer au public comment des facteurs tels que la chaussée (sol mouillé, verglas, neige …) et l’état physique d’un conducteur (fatigue, alcool, stupéfiants, téléphone …) peuvent influer sur la conduite.

Pendant cette session consacrée à la route, des vidéos pourront être diffusées, comme celle sur la perception des risques. Souvent, les animateurs engagent le débat avec le public. Des informations sur l’examen du permis de conduire devraient aussi être évoquées en fonction des casernes.

 

Source : https://www.defense.gouv.fr/actualites/la-vie-du-ministere/securite-routiere-en-jdc-alcool-volant-jeunes

Source photo : https://www.defense.gouv.fr/jdc/actualite-et-dossiers/une-nouvelle-identite-visuelle-pour-la-jdc