Quelques bons conseils pour conduire sous la neige

Conseils conduite sous la neige

Voilà quelques jours que la neige taquine certaines régions françaises, surprenant les automobilistes et les piétons. La prudence est de mise, car cela pourrait s’intensifier !  Voici donc une liste de bons conseils pour vous aider à rouler correctement en cette période hivernale.

Quelle conduite adopter sur une route enneigée ?

RALENTISSEZ ! C’est le point principal de la conduite en condition hivernale, l’adhérence d’un véhicule sur la neige et la glace est 10 fois inférieure à celle que vous connaissez sur une route sèche. Lorsqu’il y a de la neige sur la route, les limitations de vitesse indiquées ne sont donc plus valables.

Laissez une distance de sécurité plus importante entre votre véhicule et celui qui est devant vous. Comme l’adhérence est bien moins importante, la distance de freinage sur une route enneigée est 4 fois plus longue que la normale. Soyez doux avec vos commandes. Lorsque vous êtes sur la neige, vos manœuvres les plus brusques augmentent le risque de perte d’adhérence. C’est donc pour cela que vous ne devez pas donner de coup de frein ou de volant, ni même d’accélération brutale.

Pour finir, gardez vos sens en alerte. Restez patient et ne dépassez les autres véhicules que lorsque la visibilité est totale et que vous avez suffisamment de place pour le faire. Pensez aussi à vous équiper de pneus neige !

Les bons réflexes à avoir sous la neige.

Bien voir et être vu est très important par temps de neige ou de brouillard. Le minimum pour cela est d’allumer vos feux de croisement, même si la neige ne tombe plus.

En cas de chute de neige, vous avez la possibilité d’allumer vos feux de brouillard avant et arrière. Bien voir sous la neige, ce n’est pas qu’une question de phares. Il vous faut aussi avoir vérifié que vos essuie-glaces fonctionnent correctement et que vous êtes équipé de lave-glace adapté aux conditions hivernales. Et n’oubliez pas, pour vous assurer du bon état du véhicule, vous pouvez toujours lui faire passer un contrôle technique volontaire : le contrôle Fiabilis

La vision est également votre meilleure alliée pour une bonne conduite sur la neige. N’oubliez pas de maintenir le regard au loin, dans la direction où vous souhaitez aller. Étant donné que la voiture ne sera pas toujours dans l’axe de la route, il est important de tourner la tête dans la direction souhaitée car votre conduite s’adaptera automatiquement au sens de votre regard.

Lorsque les chutes de neige deviennent trop fortes et que des bourrasques empêchent toute visibilité, il est préférable de s’arrêter sur le bas-côté en allumant les feux de détresse. Ne vous déplacez qu’en dernier recours, pour éviter tout accident.