Passer le code en candidat libre : tout ce qu’il faut savoir

2
Le blog DEKRA>Conseils>Conseils pratiques>Passer le code en candidat libre : tout ce qu’il faut savoir

L’économie financière réalisée et le gain de temps ne sont pas négligeables, mais l’apprentissage en autonomie du code de la route nécessite une certaine motivation et de l’assiduité. Cette option est généralement choisie par des personnes ayant au préalable de bonnes connaissances, qui doivent repasser l’examen à la suite d’un retrait de permis ou qui souhaitent obtenir une nouvelle catégorie de permis de conduire.

Passer le code en candidat libre : qu’est-ce que cela signifie ?

Le parcours d’apprentissage traditionnel comprend l’inscription en auto-école pour suivre une formation encadrée. Mais il est tout à fait possible de s’inscrire directement à l’examen du code de la route en ayant acquis les connaissances nécessaires par ses propres moyens. En effet, l’appellation « candidat libre » signifie d’une part que la personne prend elle-même en charge son entrainement et sa préparation, mais également qu’elle s’occupe de l’aspect administratif, c’est-à-dire : l’obtention de son code NEPH, ainsi que son inscription à l’examen théorique général.

Passer le code en candidat libre : qui peut s’inscrire ?

Pour s’inscrire à l’examen du code de la route, il faut être âgé de 15 ans dans le cas où l’option d’apprentissage en conduite accompagnée a été choisie pour l’examen du permis de conduire, et de 16 ans pour une formule classique. D’autre part, les personnes atteintes de handicap ou de problèmes de santé pouvant altérer la conduite devront faire valider par un médecin agréé leur aptitude à conduire.

Passer le code en candidat libre : quelles sont les démarches à suivre pour s’inscrire ?

En prenant l’initiative de passer le code en candidat libre, les personnes devront se charger elles-mêmes des démarches administratives qui sont normalement prises en compte dans les frais d’auto-école. La première étape de l’inscription concerne l’obtention d’un numéro NEPH. Pour ce faire, il faudra constituer un dossier en ligne sur le site de l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés), qui sera ensuite traité par la préfecture. À la suite de cela, le numéro NEPH sera attribué et il ne restera plus qu’à s’inscrire dans un centre d’examen du code agréé par l’État, comme ceux du réseau DEKRA. Les démarches d’obtention du numéro NEPH sont totalement gratuites.

Passer le code en candidat libre : comment se préparer ?

Il existe plusieurs solutions pour acquérir les notions nécessaires à l’obtention de l’examen du code sans passer par une auto-école. Premièrement, il est possible de se procurer un manuel de code (ex : Code Rousseau) qui vous permettra d’acquérir les bases théoriques, il existe également des plateformes en ligne et des applications qui sont pour la plupart payantes et qui vous proposeront des simulations de séries, ainsi que des leçons théoriques sur les différentes thématiques à aborder. Enfin, il est possible de trouver sur Youtube, TikTok ou sur les réseaux sociaux quelques contenus pour réviser le code de la route, mais ces plateformes restent très limitées en la matière et ne peuvent pas représenter une source d’apprentissage complète et fiable. 

Passer son examen du code de la route en tant que candidat libre est une décision qui doit être mûrement réfléchie. Vous avez déjà acquis toutes les connaissances nécessaires pour décrocher le code ? Alors, inscrivez-vous pour passer l’examen du code de la route dès maintenant !

Articles sur le même thème