Péages, taxes, PV, achat de voiture… ce qui change en 2016

2016 : ce qui change

Chaque nouvelle année apporte son lot de nouveautés. Pour les automobilistes, celles-ci ne font pas toujours plaisir, car elles touchent souvent au porte-monnaie ! Petit panorama de ce qui change cette année.

Une meilleure protection lors de l’achat d’un véhicule

Lorsque vous achetez une voiture auprès d’un professionnel, vous avez 6 mois pour contester la conformité du véhicule avec les caractéristiques figurant dans le bon de commande. C’est valable aussi bien sur une erreur de motorisation que pour la couleur de la carrosserie. A partir du 18 mars 2016, cette garantie de conformité sera prolongée à 24 mois à compter de la délivrance pour un véhicule neuf, mais restera de 6 mois pour un véhicule d’occasion.

Le prix des cartes grises risque d’augmenter

Désormais, la France compte 18 grandes régions :

  • Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine,
  • Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes,
  • Auvergne et Rhône-Alpes,
  • Bourgogne et Franche-Comté,
  • Bretagne,
  • Centre,
  • Corse,
  • Ile-de-France,
  • Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées,
  • Nord – Pas-de-Calais et Picardie,
  • Basse-Normandie et Haute-Normandie,
  • Pays de la Loire,
  • Provence-Alps-Côte d’Azur.
  • Guadeloupe
  • Martinique
  • Guyane
  • La Réunion
  • Mayotte

Or, la fusion de certaines régions d’avant 2016 va irrémédiablement entraîner une harmonisation des tarifs de certificats d’immatriculation (cartes grises). Par exemple, les conducteurs de Franche-Comté payent 36 euros le cheval fiscal contre 51 euros en Bourgogne. Il y a fort à parier que la nouvelle région Bourgogne-Franche-Comté nivelle le tarif par le haut.

Hausse du prix du carburant

Depuis le début du mois, la fiscalité du gazole a été relevée de 3,5 centimes au litre tandis que le sans-plomb SP95 voit sa taxe augmenter de 2 centimes. Le SP-E10 est épargné de toute majoration.

En 2016 le diesel n’a plus la cote et des dispositions sont prises pour supprimer du parc automobile français les motorisations les plus polluantes. Ainsi tous les véhicules diesel immatriculés avant le 1er janvier 2006 pourront bénéficier de la prime de conversion pour l’acquisition d’une voiture essence neuve ou d’occasion.

Les PV de stationnement épargnés

A partir d’octobre 2016, il était prévu de donner la liberté aux maires de déterminer le montant des amendes de stationnement. Les fraudeurs peuvent se réjouir, la réforme est repoussée en 2018 !

Moins de bonus écologique

Fini le bonus pour les hybrides diesel ! Pour les autres véhicules écologiques, voici les nouveaux barêmes :

  • 750 euros pour l’achat d’un hybride essence (moins de 110 g de CO2 / km), contre 2 000 euros en 2015 ;
  • 1 000 euros pour l’achat d’un hybride essence rechargeable (entre 21 et 60 g émis), contre 4 000 euros en 2015 ;
  • 6 300 euros maximum pour les véhicules électriques.

Quant au malus écologique, il ne change pas en 2016.

Les péages augmentent dès février

Les péages augmenteront d’en moyenne 1% en 2016, mais pas avant le 1er février. Cela vous laisse encore un peu de temps pour partir en week-end.

La pastille verte revient

Des Zones de Circulation Restreintes devraient être mises en place dans 25 agglomérations cette année, avec un système de vignettes autorisant l’accès à ces zones. D’après le magazine Auto Plus, trois véhicules sur dix ne rentreront pas dans les critères écologiques pour y circuler – notamment les diesels immatriculés avant 2006. Les automobilistes se risquant à enfreindre la réglementation encourent 35 euros d’amende.

La vignette pourra être commandée gratuitement sur Internet pendant un certain temps. Pour en savoir plus :

Certificat qualité de l’air, mode d’emploi http://www.developpement-durable.gouv.fr/Certificat-qualite-de-l-air-mode-d,43680.html