Ponts de mai-juin : les gendarmes vous attendent de pied ferme !

042016 - Stats Dekra - par Mediatrium

Il reste encore quelques longs week-ends avant les grandes vacances. Et ce n’est pas parce que tout le pays est suspendu aux enjeux politiques ces jours-ci que les gendarmes ont décidé de baisser leur garde. DEKRA Automotive vous livre quelques conseils pour rouler en toute sécurité… et sans PV !

Le week-end du 1er mai, les forces de l’ordre ont relevé des centaines d’infractions au code de la route dans plusieurs départements ! Ainsi, dans le Vaucluse, on déplore déjà 122 accidents de la route depuis le début de l’année, qui ont occasionné 131 blessés et malheureusement 21 morts. Dans l’Hérault, les gendarmes avaient prévenu sur leur page Facebook : ils ne laisseront rien passer.

Cette année est exceptionnelle, car les week-ends prolongés sont légion durant les mois de mai et juin. Du coup, les préfectures constatent un certain relâchement chez les automobilistes.

En cause, toujours les mêmes coupables : l’alcool ou la drogue au volant, la vitesse excessive ou encore le non-respect des distances de sécurité.

Contrôle technique : des précautions à prendre avant le départ

Bien entendu, le conducteur n’est pas seul en cause dans la prolifération d’accidents de la route. L’état du véhicule est aussi un vrai facteur accidentogène, si celui-ci comporte des anomalies. N’hésitez pas, en cas de doute, à faire un contrôle technique volontaire, par exemple un contrôle Fiabilis dans l’un de nos centres. L’état des pneus, des feux, des suspensions et des freins sont ainsi passés au crible. Ne le faites pas au dernier moment, pour avoir le temps de réparer toute anomalie éventuelle. N’oubliez pas qu’un véhicule mal entretenu est verbalisable par la police ou les gendarmes !

Bien s’alimenter permet de tenir sur la route des ponts de mai et juin

On ne le répétera jamais assez : ne prenez pas le volant sous l’influence de stupéfiant ou de boissons alcoolisées. Reposez-vous toutes les deux heures pour éviter l’accumulation de fatigue, en particulier sur l’autoroute, où les trajets sont plus monotones.

N’hésitez pas à faire des exercices d’étirement sur les aires de repos, à boire beaucoup d’eau pour éviter la déshydratation et à compléter par une bonne tasse de café, plutôt filtre qu’expresso, la caféine ayant plus d’efficacité dans le premier cas. Si vous n’aimez pas le café, un cola fera l’affaire, mais light et non décaféiné. Light, car les sucres rapides, s’ils donnent un coup de fouet immédiat, augmentent le taux d’insuline dans le sang, ce qui a pour effet de générer un gros coup de barre peu de temps après leur consommation. Pour les mêmes raisons, évitez les fast food, truffés de mauvais sucres et préférez un bon plat riche en protéines, accompagné de légumes. Évitez également de manger trop gras, car cela ralentirait votre digestion et occasionnerait une irrésistible somnolence.

Vous voilà, vous et votre voiture, en forme pour affronter la route : profitez bien de vos week-ends !