Routes glacées : pneus hiver, chaînes ou dispositifs antidérapants amovibles ?

L’hiver est là et avec lui le froid et la neige rendent les conditions de circulation plus extrêmes. C’est pourquoi il est important de disposer d’équipements adaptés aux conditions hivernales afin de limiter les risques d’accidents. Mais face à la multiplicité des solutions, voici quelques conseils pour bien choisir.

Conduire en hiver, c’est faire face à de nombreux éléments : froid, neige, gel, sel, routes glissantes, diminution de la luminosité… Ces facteurs affectent votre véhicule et notamment vos pneus, directement en contact avec la route. Avec des pneus usés ou non adaptés à la saison, les conditions de circulation sont plus difficiles. 

Pourquoi chausser les pneus hiver ?

Si la loi française n’impose pas de s’équiper de pneus spéciaux ou de chaînes à neige, il est vivement conseillé d’avoir ce type d’équipement lorsqu’on a l’intention de circuler par routes enneigées. En outre, pour accéder à certaines stations de ski, des panneaux peuvent signaler des routes où ces équipements sont obligatoires. Dans tous les cas, il est recommandé de chausser ses pneus d’hiver lorsque le thermomètre passe en-dessous des 7 degrés.

En effet, un pneu hiver dispose d’un relief particulier, avec des rainures plus profondes permettant aux lamelles de mieux évacuer l’humidité. Grâce à un alliage particulier de caoutchouc, la gomme spéciale de ces pneumatiques résiste au froid. Elle reste souple (et ne durcit pas comme les pneus été) offrant au pneu une meilleure adhérence sur un sol froid et humide et sur une fine couche de neige.

Pneus cloutés, pneus 4 saisons, chaînes, comment s’y retrouver ?

Contrairement aux pneus hiver, les pneus cloutés ou à crampons ont un usage très réglementé. Vous pouvez retrouver leurs conditions d’utilisation sur le site de la préfecture de votre région. Cette année au niveau national, ils sont autorisés jusqu’au 29 mars 2020. Si les conditions atmosphériques l’exigent, les préfets peuvent modifier cette date. Avec ce type de pneus, la vitesse maximale est réglementée à 90km/h. Ils sont généralement plus chers et il n’est pas recommandé de rouler avec sur une route goudronnée.

De leur côté, les pneus 4 saisons sont une solution alternative permettant de rouler toute l’année sans changer ses pneus. Très polyvalent en particulier dans les régions à faible probabilité d’enneigement, ce pneu n’égale pas les performances des pneus été sur sol sec ni celles des pneus hiver sur sol enneigé. Son principal avantage est cependant économique et pratique, puisqu’il s’adapte à la plupart des conditions climatiques.

Lorsque les conditions sont extrêmes et que la route est totalement enneigée, les chaînes à neige sont une alternative très efficace. Permettant une excellente adhérence sur route glissante, elles sont très résistantes. Pour être efficaces, elles doivent être bien tendues. Elles sont obligatoires (au moins sur deux roues motrices) sur les tronçons de routes munis du panneau B26 « équipements spéciaux obligatoires ».

Enfin, on trouve aussi d’autres solutions, à l’utilisation néanmoins plus occasionnelle. C’est le cas des dispositifs antidérapants comme les chaussettes à neige ou les chaînes textiles. Moins onéreuses, elles sont également moins résistantes et surtout efficaces sur de petites distances.

Chaînes, pneus neige, cloutés, chaussettes… quelle est la réglementation ?

 

Réglementation pour bien équiper votre véhicule pour l’hiver : chaines, pneus neige, cloutés, 4 saisons, chaussettes