« Si t’as pas de Sam, t’as le seum ! », la nouvelle campagne de la Sécurité Routière

sam_seum_sécurité_routiere

Si la sécurité Routière nous a habitué à des campagnes chocs, elle change aujourd’hui de stratégie avec son tout dernier spot intitulé « Si t’as pas de Sam, t’as le seum ! ». Plus qu’une campagne de communication, il s’agit d’un véritable clip vidéo, visant un public bien défini : les jeunes.

Une opération fun à destination des jeunes

Pour rappel, le désormais fameux terme de “Sam” désigne le conducteur ou la conductrice volontaire, qui accepte d’adopter une conduite responsable afin de ramener ses amis en toute sécurité. L’expression “avoir le seum” quant à elle traduit la frustration et la colère rencontrées la plupart du temps dans une situation de galère.

La vidéo retrace en musique les péripéties d’une bande d’amis qui se rend à une soirée plutôt arrosée. Si chaque protagoniste fait face à diverses mésaventures assez drôles, le message du clip est clairement exprimé : ce qui compte vraiment pour passer une bonne soirée, c’est de désigner un Sam afin que chacun puisse rentrer chez soi sans prendre de risque.

Convaincue qu’il faut adopter les codes de la jeunesse sans faire preuve de mièvrerie, la Sécurité Routière a donc choisi d’utiliser un support très actuel : une vraie chanson qui reste dans la tête et un clip plutôt amusant, le tout étant simple à partager via les réseaux sociaux. L’opération est également relayée sur les ondes de Fun Radio, NRJ et Skyrock ainsi que dans les festivals où le clip sera diffusé sur écran géant. Le NRJ Extravadance Tour by Sam sillonnera aussi les routes pour s’installer dans 17 villes de France et faire danser les vacanciers tout en proposant un traitement VIP aux différents SAM désignés lors de chaque soirée.

Le but de la campagne « Si t’as pas de Sam, t’as le seum ! » : jouer sur la caricature et faire passer un message fort

Le public jeune n’est bien évidemment pas choisi au hasard par la Sécurité Routière. En effet, les chiffres sont sans appel : les accidents de la route sont la première cause de mortalité chez les 18/24 ans. Et parmi les victimes recensées appartenant à cette tranche d’âge, 40% ont un taux d’alcoolémie au-dessus du seuil maximal autorisé.

Certes, la chanson et le clip de la campagne « Si t’as pas de Sam, t’as le seum ! » ne sont pas des chefs-d’œuvre artistiques. Et certaines voix s’élèvent pour dénoncer les clichés et la vision peu flatteuse de la jeunesse que la Sécurité Routière véhiculerait avec cette opération. Là encore, l’organisme n’a rien laissé au hasard. La caricature et le ton humoristique employés ont été travaillés et voulus.

Car même critiquée, la campagne interpelle et fait réagir. Qu’on l’aime ou qu’on la déteste, l’opération fait donc parler d’elle et c’est là l’objectif le plus important. Le message de fond reste le même : désigner un conducteur qui ne boit pas, permet de sauver des vies.

Retrouvez ci-dessous la vidéo complète de la campagne « Si t’as pas le Sam, t’as le seum ! »

 

Crédit photo : © Sécurité Routière – Page Facebook de Sam le conducteur désigné