Voiture volante, décollage immédiat ?

voiture-volante-T-FX-blog-Dekra
Le Terrafugia T-FX – Sources : Terrafugia

 

Immortalisée au cinéma avec la DeLorean du professeur Brown dans Retour vers le futur ou encore la Ford Anglia d’Arthur Weasley dans Harry Potter,  la voiture volante devrait prochainement quitter l’univers de la science-fiction pour faire son entrée dans le monde réel.

Un projet très ancien

Peu après les premiers balbutiements de l’aviation, l’idée de concevoir un véhicule réunissant les caractéristiques d’une automobile et d’un avion a rapidement vu le jour. Etre capable d’atteindre n’importe quel point du globe de façon autonome, voilà le rêve qui a motivé la création des premiers prototypes dès le début du XXe siècle. La première tentative répertoriée remonte à 1917. Baptisé Autoplane, ce véhicule conçu par l’américain Glenn Curtiss était un triplan doté d’ailes détachables et d’une cabine en aluminium reposant sur quatre roues. Malheureusement, le véhicule n’accomplit jamais de véritable vol et se limita à quelques brefs sauts dans les airs. D’autres projets virent le jour durant les décennies suivantes, mais jamais la promesse d’un véhicule fiable ne fut tenue.

Des contraintes très nombreuses

Produire un véhicule capable de rassembler les capacités principales d’une voiture et d’un avion est un vrai casse-tête. D’un point de vue technique, le rapport entre la masse et la puissance de propulsion d’un avion est bien inférieur à celui observé sur une voiture, ce qui pose un premier problème pour créer un moteur adapté. Outre la technologie, le facteur humain pose aussi un vrai problème. Les compétences attendues chez un pilote d’avion sont en effet bien différentes de celles d’un conducteur d’automobile. Qui serait donc capable d’acheter et d’utiliser pleinement un tel véhicule ? Enfin, à ces contraintes fondamentales s’ajoute une question toute aussi importante : comment adapter les infrastructures classiques à ce type de véhicule ? Sur quelles bases concevoir une réglementation adaptée ? La partie semble donc mal engagée.

La voiture volante, le véhicule de tourisme de demain ?

Si le projet d’une vraie voiture volante n’a jamais abouti, une firme américaine semble y croire dur comme fer. Fondée en 2006, la société américaine Terrafugia est bien décidée à relever le défi. Fondée par des pilotes-ingénieurs soutenus par de puissants investisseurs, la firme a déjà produit un prototype dont le premier vol d’essai a eu lieu en 2009. Le Transition est aujourd’hui passé de l’étape du développement à celle de la certification, dernière phase avant le début de sa mise en production commerciale. Ce premier véhicule a d’ailleurs permis à Terrafugia de débuter parallèlement le développement d’un autre engin baptisé T-FX. Une vidéo de présentation du projet (en anglais) a été récemment mise en ligne. Fort de sa première expérience, le constructeur mise beaucoup sur ce second véhicule pour passer à la vitesse supérieure.

La voiture volante finira-t-elle enfin par décoller ou restera-t-elle une chimère ? Les prochaines années devraient nous apporter sinon une réponse définitive, au moins une indication fiable !