Volkswagen s’électrifie !

Volkswagen expose au Mondial de l’Auto son dernier concept-car en exclusivité. Devant révolutionner la marque, ce modèle s’annonce 100% électrique et sera le premier d’une trentaine du genre d’ici 2025. Le premier groupe automobile européen veut tourner définitivement la page de l’affaire des moteurs diesel truqués.

Depuis le concept Up! Lite de 2009, animé d’une motorisation hybride diesel/électrique, le groupe allemand n’avait pas sorti de modèle “vert”. Avec le concept-car I.D., dont les croquis ont été dévoilés quelques temps avant le Mondial de l’auto, Volkswagen change de stratégie. Proche d’une Golf, la voiture pourra effectuer jusque 600 kilomètres sans recharge. Basée sur la nouvelle plateforme électrique MEB, elle reliera en permanence le conducteur avec la voiture et les différents services dédiés. Mais le leader européen ne compte pas attendre 2025 pour disposer d’un catalogue élargi et le fait savoir.

De la voiture à l’e-voiture

La Golf passe également à l’électrique avec l’arrivée de la e-Golf. La septième génération de la voiture la plus vendue d’Europe bénéficiera d’une variante électrique retravaillée. Disposant d’une autonomie réelle de 300 kilomètres grâce à une pile développant une capacité de 45kWh, la berline compacte sera commercialisée début 2017. Face aux règles de plus en plus contraignantes des grandes zones urbaines contre les véhicules diesel, Volkswagen a également dévoilé durant le salon de l’utilitaire à Hanovre un nouveau concept d’utilitaire écologique : l’e-Crafter. Un bloc électrique de 100kWh, équivalent à 135 chevaux, remplace le moteur traditionnel. Pouvant rouler à 80 km/h, Volkswagen affirme que l’utilitaire de 4,25 tonnes parcourt 200 kilomètres sans problème. Conçu pour le milieu professionnel, la batterie se rechargerait à hauteur de 80% en 45 minutes seulement. L’e-Crafter devrait débarquer l’année prochaine sur les routes françaises.

Le combo gagnant

Volkswagen s’attaque aussi au marché chinois avec l’aide précieuse du constructeur Jianghuai Automobile. Les deux sociétés ont signé un protocole d’accord en vue de produire ensemble des véhicules électriques en Chine. L’objectif de Matthias Müller, le PDG de Volkswagen est clair : vendre un million de véhicules électriques dans le monde d’ici 2025. En s’associant à un des acteurs du premier marché automobile mondial, la firme allemande compte tenir ses engagements. En 2015, la Chine est devenue le premier marché d’automobiles électriques avec 247 000 voitures vertes immatriculées selon la fédération des constructeurs chinois. Volkswagen compte profiter de l’engouement de ce type de véhicules dans le pays. Ainsi, il s’érigerait en leader des constructeurs d’automobiles propres et retrouverait sa splendeur d’antan, plombée par le Diesel Gate. Volkswagen impulse un vent nouveau. Dans un horizon plus ou moins proche, toutes les grandes firmes automobiles proposeront des modèles électriques à l’autonomie étendue. Ainsi, Renault a annoncé que la Zoe Long Range verrait son autonomie portée à 400 km, contre 240 km pour le modèle standard.