Contrôleur technique : un métier d’avenir.

Contrôleur technique63
Le blog DEKRA>Actualités>Contrôle technique>Contrôleur technique : un métier d’avenir.

Pour certaines personnes, l’automobile est une véritable passion. Toutefois, tout le monde n’a pas la possibilité de devenir garagiste ou mécanicien auto. En devenant contrôleur technique, vous aurez la possibilité de combiner des compétences spécifiques à l’automobile et des qualités individuelles comme la relation client, la polyvalence, l’écoute, la compréhension, l’autonomie…

De nombreux postes de contrôleurs techniques sont à pourvoir partout en France. Voilà l’occasion de s’épanouir personnellement et professionnellement !

Quel est le rôle d’un contrôleur technique ?

Le contrôleur technique exerce son métier en vertu de la réglementation en matière de sécurité routière, il procède à un « bilan de santé » des véhicules âgés de 4 ans et plus. Cependant, il n’est pas en charge des réparations. Le contrôleur s’occupe de la visite technique qui comprend plus de 133 points de contrôles obligatoires (+ 11 points de contrôle supplémentaires pour les véhicules électriques) dans les domaines les plus divers : identification des véhicules (Carte grise, immatriculation…), visibilité, freinage, carrosserie, direction, éclairage, composants mécaniques, pollution et équipements. Pour remplir cette mission, le contrôleur utilise une variété de machines et d’outils de mesure : un pistolet de gonflage, un compresseur, un pont élévateur…

Cette activité comprend également une dimension administrative et commerciale. Le contrôleur technique établit un compte rendu pour le client précisant les anomalies et dysfonctionnements constatés ainsi que les réparations à effectuer.

Comment intégrer une formation de contrôleur technique DEKRA ?

Même si le contrôleur technique ne réalise pas de réparations, il doit être doté d’une excellente connaissance en matière d’électronique et de mécanique. Des capacités de relation client sont attendues pour pratiquer cette profession de manière optimale, parce que le technicien doit être capable d’expliquer aux clients les défaillances observées sur le véhicule. Une bonne maîtrise de soi est recommandée, tout comme de la diplomatie, notamment face à des clients exigeants.

Le contrôleur technique doit faire preuve de méthode et de rigueur dans l’exercice de sa profession puisqu’il doit fournir des rapports précis aux clients et justifier une éventuelle contre-visite. De plus, comme les normes sont constamment en évolution, le contrôleur doit se tenir au courant de ces changements et des modifications à apporter le cas échéant. Vous vous identifiez à ces quelques qualités ? Félicitations ! Ce job est pour vous.

Voyons maintenant les différentes formations à réaliser pour obtenir une accréditation permettant de pratiquer ce job.

Quelles formations sont nécessaires pour devenir contrôleur technique chez DEKRA ?

Cet emploi s’apprend à travers l’acquisition :•

  • BAC professionnel maintenance des véhicules option voitures particulières ou option véhicules industriels ou encore option véhicules de transport routier
  • BTS Maintenance des Véhicules
  • Diplôme d’expert en automobile

Bon à savoir  :  Le CQP CTVL, certification de branche et reconnu par le Ministère, permet d’acquérir un numéro d’agrément pour être contrôleur technique.

Il est essentiel d’améliorer régulièrement ces compétences pour produire un travail de qualité. Le permis B est bien sûr obligatoire ainsi qu’un casier judiciaire B2, vierge.

Le DEKRA Summer Campus

Vous avez de la motivation, de la passion et de l’ambition ? Connaissez-vous le DEKRA Summer Campus ? Il s’agit d’un programme complet qui vous permet d’entrer rapidement dans le métier pour devenir contrôleur technique, grâce à une formation initiale de 9 à 12 semaines rémunérées (Formations Initiales contrôleur technique VL (315 H) /PL (411 H), sous réserve de posséder un Bac professionnel ou un BTS dans le domaine de l’automobile.

Donnez-vous toutes les chances pour réussir.

Quelle évolution et quel salaire pour un contrôleur technique ?

Pour ce qui est du développement de carrière, il est tout à fait possible de devenir chef d’équipe. Vous pouvez également envisager une spécialisation poids lourds. Une fois l’expérience acquise et l’envie de devenir indépendant, il est possible de créer et mettre en place son propre centre autonome ou rejoindre un réseau en tant que franchisé, par exemple chez DEKRA, NORISKO ou AUTOCONTROL.

En ce qui concerne la rémunération d’un contrôleur technique débutant, en 2022, cela commence par un salaire mensuel brut de l’ordre de 1878 euros. Elle évolue au fil des ans et peut être agrémentée de bonus.

Vous désirez en savoir davantage sur ce métier ou les conditions particulières ? Consultez notre programme DEKRA SUMMER CAMPUS ou postulez directement : Posez votre candidature.