4L Trophy : interview des Galiléennes

Galiléennes Dekra

Julia et Agathe sont deux étudiantes en école d’ingénieurs qui participent au 4L Trophy. Pour cette course automobile réservée aux étudiants, les équipages  doivent conduire  dans les dunes marocaines une 4L presque identique  au modèle d’origine. Ce raid est également l’occasion pour les participants de distribuer du matériel scolaire aux écoliers marocains.

Automobile et action solidaire, voilà les raisons pour lesquelles  DEKRA Automotive a souhaité s’associer à cet évènement en sponsorisant une équipe : les Galiléennes. Les deux étudiantes répondent à nos questions.

DEKRA : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Julia et Agathe : Équipage 100% féminin, les Galiléennes forment un duo de choc ! Les pieds dans le repère galiléen mais la tête pleine d’ambition et d’aventure, les Galiléennes savent faire de leur rêve une réalité.

DEKRA : Comment vous êtes-vous rencontrées ?

A : Toutes deux étudiantes à  l’EPF-Ecole d’ingénieurs, nous nous sommes investies dans la vie associative de notre école mais au sein de deux associations différentes, lesquelles ont  monté un partenariat pour organiser une soirée en faveur du Sidaction. C’est donc lors de cet évènement que nous nous sommes rencontrées. L’année suivante, Julia est devenue ma marraine (grâce au système de parrainage qui permet aux étudiants de la promotion précédente d’accompagner les plus jeunes), puis on a commencé à parler du 4L Trophy.

DEKRA : Pourquoi avoir choisi de vous appeler Les Galiléennes ?

J&A : Agathe et Julia, les Galiléennes. Le nom de notre équipage s’est fait sur un coup de tête, dans un repère galiléen, un soir d’hiver et il s’avère qu’il colle très bien avec nos prénoms. Avant de vous inscrire au 4L Trophy, vous devez faire un brainstorming avec votre coéquipier et en cherchant un peu, vous pouvez très vite classer de nombreux équipages dans la typologie suivante :

– Ceux qui utilisent des jeux de mots avec 4L : 4ailes, 4everElles, 4Elles
– Ceux avec des noms tout mimi : les dromadaires du sable, les petits baroudeurs du désert
– Ceux qui forment des noms incompréhensibles et imprononçables : 4APJFL, 4LmKg
– Ceux qui utilisent « Afrique » ou « désert » : La 4L du désert, Afri4Ailes  (oui, on peut aussi mélanger les catégories !)

Nous, on voulait du simple et de l’ingénieux, quelque chose de léger et sérieux en lien avec nos études scientifiques. A noter que tous les membres de l’équipage possèdent leur patronyme. Notre 4L s’appelle Galiléa et notre mascotte Galiléo !

DEKRA : Qu’est-ce qui vous a motivées pour participer à cette course ?

J : Un challenge indispensable dans notre vie, un plus pour notre CV, le 4L Trophy est une grande expérience, une épreuve  qu’il nous paraissait nécessaire de réussir. Quand vous regardez des vidéos sur un sujet et que vous vous sentez vibrer, animé par une excitation au plus profond de vos tripes, c’est en vous, cela ne s’explique pas. Ensuite, la dernière étape, c’est de prendre son courage à deux mains et de se dire : je vais le faire.

A : Cela aurait été trop bête de ne pas tenter l’aventure ! Pour ma part, le côté humanitaire a joué un grand rôle dans ma décision. Apporter une aide aux enfants du désert marocain donne une autre dimension à cette course. Le fait que l’association « Enfants du désert » ouvre chaque année des blocs sanitaires et de nouvelles classes (et ce grâce au 4L trophy) me renforce dans l’idée que ce raid va être fort en émotions.

DEKRA : Ensablement, chaleur, fatigue : comment appréhendez-vous cette expérience hors du commun ?

J&A : Pour l’instant, on a l’impression que ce n’est qu’un projet en construction, un rêve qui prend forme mais qui reste à concrétiser. On a toujours du mal à croire que l’on y sera dans 1 mois et donc on n’appréhende pas encore la chose. Il est vrai que l’on pourrait aller chercher des témoignages d’anciens équipages, anticiper les galères, chercher des solutions… On s’y mettra peut-être quand il faudra charger le coffre en se demandant quoi y fourrer, combien de paires de chaussettes prendre. Mais bon, on ne cherche pas à savoir précisément ce qui nous attend. On a une vague idée et après on vivra l’expérience, avec son lot de surprises !

DEKRA : Quel est votre objectif de classement dans la course ?

J : Hormis les équipages qui n’ont pas d’ambition, tous rêvent d’arriver premier. Mais cela n’est pas vraiment un objectif pour nous, car le classement n’a pas réellement d’enjeu et si on se focalise sur ce point, on risque de passer à côté de bien d’autres belles choses.

A : Si on arrive jusqu’au bout, ça sera déjà un bel exploit ! On espère surtout prouver que deux filles dans une 4L en plein désert, c’est possible !

DEKRA : Laquelle sera la pilote et la co-pilote ?

J&A : Officiellement, Agathe est la co-pilote, Julia la pilote. Officieusement, on peut échanger nos places pendant la course et on compte bien faire 50/50 pour que chacune puisse profiter du raid de la même façon.

DEKRA : Depuis combien de temps avez-vous le permis ?

J : Depuis 3 ans ! Nous sommes de jeunes conductrices, mais le raid n’est accessible qu’aux étudiants !

A : Depuis 1 an et demi, mais on verra bien qui de l’apprentie ou de l’experte passera le mieux les dunes !

DEKRA : La mécanique, ça vous fait peur ? 

J : C’est un milieu nouveau pour nous, mais on est ultra motivées et on apprend énormément. Durant le 4L Trophy, de nombreux mécaniciens nous suivent et les autres équipages peuvent éventuellement nous donner un coup de main. L’entraide est une valeur essentielle de cette course.

A : Durite, carburateur, câble d’embrayage, longeron, roulement des galets et courroie sont nos nouveaux amis !

DEKRA : DEKRA pour vous c’est quoi ?

J&A : DEKRA c’est d’abord une aide précieuse pour notre projet, une entreprise qui a décidé de nous soutenir et de nous faire avancer ! Comme on aime bien le répéter, 1 euro symbolise pour nous 1km, et nous devons en parcourir pas moins de 6 000 durant ce raid.

DEKRA : Vous êtes des pros du contrôle technique ou vous êtes plus sujettes aux contre-visites ?

J : Notre Galiléa en contre-visite ? Impossible ! Notre 4L est en pleine forme, une santé de fer, un châssis impeccable. Une voiture authentique qui a su garder sa jeunesse malgré son grand âge (c’est un modèle de 1987). Heureusement pour nous car seules de très rares modifications sur les performances et l’aspect de la voiture sont autorisées, la plupart des pièces sont donc d’origine.

A : Il faut tout de même préciser qu’il nous reste pas mal de choses à régler sur notre bolide.

DEKRA : Comment avez-vous réagi lorsque DEKRA a proposé de devenir votre sponsor ?

J : Ça a été une énorme surprise ! On ne s’y attendait pas du tout. Ça donne un mélange de joie, de gratitude et  de respect, sans oublier une certaine euphorie.

A : Merci !

DEKRA : le mot de la fin ?

J&A : Remerciement sera le mot de la fin. Nous disons merci à  toutes les personnes et les entreprises qui nous soutiennent dans cette aventure et on remercie DEKRA pour le coup de pouce, ça nous fait énormément plaisir. Surtout n’hésitez pas à nous suivre à travers notre blog, que vous soyez un particulier ou une entreprise, il est toujours possible de nous aider, de nous encourager ou bien tout simplement de nous questionner si vous souhaitez en savoir plus, ça nous fait toujours très plaisir de recevoir des mails.

  • http://galileennes-4ltrophy.over-blog.com Les Galiléennes

    Nous sommes revenues de cette superbe aventure ! Avec plein de paysages, de rencontres et de routes dans la tête !

    N’hésitez pas à lire les articles décrivant l’aventure sur notre blog :)
    galileennes-4ltrophy.over-blog.com