Alpine : la renaissance d’une icône ?

L’Alpine, voiture star bien connue des français, a fait rêver petits et grands ! Cette sportive française, fabriquée à partir de pièces Renault de 1962 à 1977, a connue une popularité grandissante, principalement grâce à ses victoires en rallyes. De nombreuses années plus tard, la Berlinette est de retour ! Va-t-elle de nouveau conquérir le marché français ?

 

1962 : les débuts de l’ascension

La bien connue Alpine A110 fut présentée au salon de Paris en fin d’année 1962. La Berlinette put voir le jour grâce au nouveau moteur quatre cylindres de Renault. Ce dernier était plus long, il a donc fallu redessiner l’arrière de la voiture afin de pouvoir l’installer. La grande réussite de l’A110 est due à Jean Rédélé, son créateur. A l’inverse des automobiles construites en très grande quantité, l’Alpine était fabriquée par des groupes spécialisés et non à la chaîne.

Renault rachète totalement la marque Alpine en 1973 et en profite pour faire participer la Berlinette au rallye des constructeurs. C’est en 1977 que la production de l’Alpine s’est arrêtée après une ultime tentative de retour en 1976, avec la 1600 SX.

Berlinette Alpine A110 « Tour de France ».

 

2018 : le retour de la Berlinette

C’est lors du salon de Genève 2018 que l’Alpine fait son grand retour : sa carrière commerciale est bel et bien lancée. Mais nous avons tous eu droit à une surprise… Ce n’est pas une mais bien DEUX Berlinettes qui ont été présentées au grand public : Pure et Légende. Deux versions de la même Alpine A110 revisitée façon 2018.

L’A110 Pure mise sur son poids. Clim, GPS et feux à LED sont de série (plutôt limitée) – ce qui permet au coupé de rester sous les 1.100 kg à vide. Les modes de conduite “Normal”, “Sport” et “Race” sont proposés pour une entrée de gamme à moins de 55.000€.

En finition Légende, l’A110 se veut plus classe avec des options plus poussées. Sièges en cuir réglables, système audio Focal, fibre carbone, radars et caméra de recul. Légèrement plus chère, elle se retrouve aux alentours des 59.000€.

 

 

Alpine A110 Pure au salon international de l’automobile de Genève 2018.

 

Source photo de couverture : Alpinecars.com

Source 1ère photo: Wikimedia, Rundvald, licence CC

Source 2ème photo : Wikimedia, licence CC Alexander Migl