Austin-Healey 3000 MK III BJ8, so British !

Austin Healey 3000 MKIII BJ8

Austin-Healey, une histoire à grande vitesse

La marque Austin-Healey est le fruit de la rencontre de deux passionnés britanniques. D’un côté, l’ingénieur et pilote Donald Healey, passé par la direction technique de Triumph avant de concevoir ses propres voitures de course. De l’autre, Leonard Lord, alors directeur de la division Austin au sein du Groupe British Motor Corporation (BMC).

Ces deux hommes vont bâtir la légende Austin-Healey dès le lancement de leur premier modèle : l’Austin-Healey 100, présenté au Salon de Londres en 1952. Avec cette voiture, Austin-Healey marque immédiatement les esprits. Son design typiquement anglais recèle une vraie bête de course. La voiture atteint les 228 km/h et fait voler en éclats l’ancien record de sa catégorie (221 km/h) ; détenu par une Triumph TR2.

Dès sa première année d’existence, Austin-Healey entend donc bien entrer dans la légende et ne pas perdre de temps. Et pour cause : la durée du partenariat entre les deux fondateurs est fixée dès le départ. Elle sera de vingt ans, pas un de plus.

Austin-Healey 3000 MK III BJ8, ou l’avènement de la « Big »

Lancée sur le marché en juillet 1959, la première version de l’Austin-Healey 3000 fonctionne avec un moteur 6 cylindres de 2,9 litres pour 124 chevaux. De nombreux pilotes comme Carroll Shelby, Vic Elford, Pat ou Timo Mäkinen l’ont pilotée lors de rallye, notamment dans les Alpes. En 1961, son évolution baptisée 3000 MK II fait son apparition. Elle est disponible en roadster deux places (série et 2+2). Un an plus tard, c’est le modèle 3000 MK II (série BJ7) qui voit le jour. Sa silhouette devient plus massive et, changement presque révolutionnaire, le modèle roadster à 2 places disparaît pour être remplacé par une version quatre places plus sage.

En 1964, l’Austin-Healey 3000 MK III BJ8 fait son entrée sur le marché. Les spécialistes la surnomment la « Big » car, avec ses 150 chevaux, elle est la voiture la plus puissante jamais construite par le duo britannique. C’est aussi la plus luxueuse : ses carburateurs améliorés, son tableau de bord en bois précieux et sa garde-au-sol rehaussée offrent en effet un confort de conduite proche d’un modèle « grand tourisme » haut de gamme.

Entre 1964 et 1967, plus de 17 000 modèles ont été produits, faisant de cette version le modèle le plus populaire de la série. Aujourd’hui, la 3000 MK III BJ8 est la voiture la plus connue du constructeur et la plus recherchée par les collectionneurs.

 

Crédit photo : http://www.flickr.com/photos/motosclasicas/