Chaleur, canicule : 4 conseils pour éviter la catastrophe en voiture

60°C : c’est la température à l’intérieur de votre véhicule lorsqu’il fait 30°C à l’extérieur. Voici quelques conseils de prévention pour éviter de transformer votre voiture en four.

1. Climatisation : pas toujours l’idéal

Qu’il est bon le petit air frais qui sort des bouches d’aération de votre véhicule. Sauf que si la climatisation est défaillante, vous consommerez 10 à 20 % de carburant supplémentaire. Ajoutez à cela les bactéries qui peuvent se multiplier dans un système mal entretenu et vous comprendrez tout de suite que votre meilleur ami peut devenir votre meilleur ennemi !

Pour éviter la catastrophe, changer les filtres tous les ans et faites vérifier le niveau du fluide réfrigérant : celui-ci baisse de 20 % par an ! En cas de panne, consultez sans tarder un garagiste, notamment s’il y a une fuite d’eau ou une odeur de moisissures.

Avant votre trajet, ne foncez pas tête baissée dans l’habitacle : faites d’abord tourner à vide votre climatisation et attendez que la température baisse avant d’entrer dans le véhicule. Vous n’êtes pas à 2 minutes près, n’est-ce pas ? Il est également préférable d’éteindre la climatisation environ 15 minutes avant l’arrivée, afin que la température de l’habitacle se rapproche de la température extérieure et pour éviter les chocs thermiques.

Si vous n’avez pas de climatisation, ouvrez toutes les portières au maximum et patientez quelques instants avant d’entrer dans le véhicule.

En outre, évitez de charger votre véhicule comme un mulet. Il faut que l’air puisse y circuler. Si les températures extérieures baissent, éteignez la climatisation et baissez les vitres, mais pas totalement, au risque d’attraper une angine et de générer une surconsommation de carburant !

2. Ne laissez pas seuls les enfants et les animaux

Point incontournable, ne laissez jamais un animal seul dans un véhicule garé sur le parking d’un centre commercial. Et ne laissez pas non plus vos enfants, des personnes âgées ou à mobilité réduite sous la chaleur. Rappelez-vous que l’habitacle de votre voiture peut atteindre, voire dépasser les 60°C ! Chaque été, trop de cas d’enfants ou d’animaux décédés pour cause de déshydratation sont à déplorer.

3. Protégez vos matériels électroniques

Tous vos cadeaux de Noël – smartphones, mp3 ou tablettes – se retrouvent immanquablement dans votre véhicule. Attention, en cas de surchauffe, les composants électroniques souffrent et leur fonctionnement pourra s’en trouver affecté. Évitez notamment d’exposer les piles et les batteries au soleil.

Un dernier conseil : si votre fille de 6 ans demande à voir pour la 20ème fois « La reine des neiges », libérez-vous et délivrez-vous de la crise de nerf en lui mettant un casque sur la tête. Mais pas trop fort, pour éviter d’abîmer ses petites oreilles !

4. Attention aux consommables

Produits d’entretien à base d’alcool, crèmes solaires en aérosol… Ne laissez jamais ce genre de choses dans la chaleur torride d’une voiture sous le soleil. Le risque ? Que cela n’explose. C’est assez rare, certes, mais c’est possible. Quant à la crème solaire, même en tube, elle peut surchauffer et voir sa composition être modifiée et devenir brûlante lors de l’application.

De la même façon, ne laissez pas de briquets jetables dans la boite à gants ou ailleurs dans votre véhicule. A 49°C, cet objet de la vie quotidienne peut devenir une véritable petite bombe. Catastrophe en vue !

Pour protéger votre véhicule lorsqu’il est à l’arrêt, n’oubliez donc pas l’indispensable pare-soleil, y compris latéral. Et buvez régulièrement tout au long du trajet pour éviter la déshydratation et les malaises.