Journée sans voiture : Dimanche, les automobilistes éviteront Paris !

Si vous n’êtes ni taxi ni chauffeur privé, évitez de prendre votre automobile pour vous déplacer dans Paris ce dimanche. Toute la capitale sera fermée aux véhicules motorisés. Même les scooters électriques en libre service seront concernés. Vélos, trottinettes et rollers seront de sortie !

Les franciliens non parisiens enragent : Paris leur paraît de plus en plus inaccessible ! Après la construction de nouvelles pistes cyclables pendant l’été, qui diminuent d’autant la place de la voiture sur des axes majeurs comme la rue de Rivoli ou les quais de Seine, la journée sans voiture du Dimanche 1er octobre risque de leur causer bien du tracas !

Paris interdit aux voitures

C’est en effet tout Paris qui est désormais concerné par cette édition. Seuls certaines voitures seront autorisées : taxis, chauffeurs privés, véhicules de secours… pour les autres ce sera au garage ! L’occasion de redécouvrir la capitale dans toute sa splendeur et de flâner au beau milieu de la rue. Si rien n’est prévu pour faciliter le parking aux abords de Paris en cette année 2017, la mairie a promis de faire un effort dès la prochaine édition, en 2018. Des parkings seront disponibles pour laisser son auto aux portes du périphérique parisien. Les visiteurs pourront ensuite emprunter les transports collectifs à leur disposition.

Ce dimanche, les bus, taxis et VTC seront autorisés à rouler à 30 km/h. Le métro et les vélos libre service resteront bien évidemment accessibles, mais resteront payants contrairement à ce qu’espéraient certains « politiques ».

Si le combat anti-voitures de la mairie de Paris fait débat aujourd’hui en région parisienne (les pour et les contre s’écharpent sur les réseaux sociaux), le concept même de journée sans voiture a été inventé il y a plus de soixante ans !  Il s’agissait alors d’économiser l’essence suite à la crise de Suez de 1956.  Les « dimanches sans voiture » sont ainsi initiés dans certains pays européens comme la Suisse, les Pays-Bas ou la Belgique. Mais c’est en 1996 que la première journée officielle – dite « Journée sans voiture » – se déroule. Et elle est organisée en Islande, à Reykjavik.

La journée sans voiture, un phénomène devenu mondial

Depuis, cet événement s’est étendu partout dans le monde : au Canada, en Amérique du Sud, dans pratiquement toute l’Europe et au Japon. Cette journée est par ailleurs souvent organisée dans le cadre de la semaine de la mobilité.

Au-delà de cet événement ponctuel, de nombreuses métropoles ont décidé de rendre leur centre-ville Piéton. En France, La Rochelle a été la première commune à prendre l’initiative, en réservant les voies aux piétons et mobilités douces. A Paris, diverses initiatives ont permis de faire diminuer la circulation automobile intra-muros  de 3,4 % au 1er semestre 2017 par rapport à la même période de 2016.

Reste que lutter contre la pollution automobile c’est aussi entretenir régulièrement son véhicule. Le contrôle technique automobile mesure la pollution émise par les véhicules et en cas d’excès de pollution elle impose une remise en état du véhicule.

 

Photo By Maxlath [Public domain], via Wikimedia Commons