Trion Nemesis : la supercar made in USA

trion-nemesis-supercar.jpg

La société californienne Trion Supercar n’a qu’une seule et unique ambition : concurrencer Bugatti, Ferrari et tous les grands constructeurs européens présents sur le segment des voitures d’exception. Un pari complètement fou que la firme compte remporter avec la Nemesis.

Trion Nemesis : une nouvelle ère pour l’automobile américaine

Si les Etats-Unis sont naturellement associés au muscle cars massives et brutales, le constructeur Trion souhaite changer la donne.

Entièrement conçue et assemblée à la main, la Trion Nemesis est un savant mélange d’artisanat et de technologie de pointe. Sa première revendication est de ramener l’automobile américaine dans la légende, en produisant des véhicules capables de faire douter les grands constructeurs européens.

Mise de départ pour profiter de cette voiture incroyable ? 1,2 million de dollars (plus de 978 000 euros) ! Le futur acquéreur devra aussi s’armer de patience, car les premiers modèles ne seront pas livrés avant janvier 2016 !

trion-nemesis

Une fiche technique phénoménale

Difficile de savoir si la Trion Nemesis tiendra ses promesses tant les chiffres annoncés donnent le tournis.

Si les premiers modèles sont toujours en production, le constructeur a révélé quelques informations :

– Puissance du moteur : 2 000 chevaux
– Passage de 0 à 100 km/h : 2,8 secondes
– Boite de vitesses : 8 rapports séquentiels
– Carrosserie et châssis en carbone ultraléger

Encore plus étonnant : une version 100% électrique devrait également voir le jour. Baptisée Nemesis E, le bolide devrait accueillir une batterie lithium-ion de 100 kWh ainsi qu’un système de récupération d’énergie placé dans les freins.

Un modèle hybride appelé Nemesis ER est également au programme. Trion assure que les performances seront aussi exceptionnelles avec ses motorisations alternatives. Vivement 2016 !