Vignettes anti-pollution Crit’Air : mode d’emploi

vignette-circulation

Afin d’améliorer la qualité de son air, Paris est devenue la première zone à circulation restreinte (ZCR) de France. A partir du 16 janvier 2017, tout automobiliste doit impérativement coller une vignette indiquant le niveau de pollution du véhicule sur son pare-brise pour pouvoir rouler dans la capitale, en journée du lundi au vendredi.

Qui doit se procurer la vignette Crit’Air ?

Tous les automobilistes circulant dans Paris, résidant ou non dans la capitale, doivent coller leur certificat sur leur pare-brise ou sur le devant de leur deux-roues motorisé.

Certains véhicules sont interdits de circulation dans Paris depuis le 1er juillet 2016 : les voitures individuelles (essence et diesel) mises en circulation avant le 1er octobre 1997, ainsi que les deux-roues motorisés antérieurs au 1er juin 1999. Leurs propriétaires ne pourront pas obtenir de vignettes.

Attention : l’interdiction a lieu du lundi au vendredi, de 8h à 20h. En dehors de ces horaires, ces véhicules peuvent circuler dans la capitale.

Quels objectifs ?

Ces vignettes obligatoires, instaurées par le ministère de l’Ecologie et du Développement durable, visent à améliorer la qualité de l’air dans la capitale en décourageant les automobilistes aux véhicules les plus pollueurs de circuler.

Elles permettent également de remplacer la circulation alternée basée sur les numéros de plaque d’immatriculation, par une circulation différenciée en fonction du niveau de pollution de chaque véhicule.

Existe-t-il des dérogations ?

Les véhicules d’urgence, les véhicules de collection qui détiennent une carte grise de collection et les véhicules approvisionnant les marchés parisiens ne sont pas soumis à cette mesure pour le moment. Les taxis, tout comme les autres véhicules, doivent se doter d’une vignette.

Quelle est la zone concernée par la vignette Crit’Air ?

La ZCR ne concerne ni le périphérique, ni les bois parisiens (Boulogne et Vincennes).

Défaut de vignette : quelles sont les sanctions encourues ?

Aucune amende n’est pour l’instant prévue pour un véhicule en règle (c’est-à-dire un véhicule ayant le droit de circuler dans Paris), mais qui ne porterait pas de vignette.

Quelle est l’amende encourue en cas de circulation interdite ?

Les conducteurs de voitures ou de deux-roues motorisés en infraction s’exposent à une amende de troisième classe de 68 euros. Les poids lourds encourent une amende de 135 euros.

Où se procurer la vignette Crit’Air ?

Depuis le 1er juillet 2016, il est possible de se procurer une vignette anti-pollution sur le site de commande des certificats qualité de l’air www.certificat-air.gouv.fr. Pour obtenir cette vignette, il faut payer 3.70 euros, auquel s’ajoute le montant de l’acheminement par voie postale. Le montant total à régler est de 4.18 euros.

Gare aux arnaques ! Seul le site officiel est habilité à distribuer la vignette Crit’Air.

De quels avantages la vignette Crit’Air permet-elle de bénéficier ?

Les avantages octroyés aux détenteurs d’une vignette seront définis par les collectivités locales. Elles pourront notamment encourager l’achat des véhicules les moins polluants en leur faisant bénéficier de tarifs de stationnement privilégiés.