Citroën Méhari, l’élégante aventurière

citroen-mehari

La Méhari, avec son design simple et stylé, séduit de nombreuses générations de conducteurs avides de liberté.   

La Méhari, la voiture tous publics

Produite par Citroën entre 1968 et 1987, la Méhari s’écoule à 150 000 exemplaires. Cette cousine de l’inégalable Citroën 2 CV, dont elle reprend le châssis et la mécanique d’origine, s’impose d’abord dans les campagnes françaises. Mais son triomphe dépasse rapidement les frontières du monde rural.

Par exemple, l’armée française, convaincue par son aspect pratique et sa robustesse en commandera 7 000 exemplaires à Citroën ! La Méhari connait aussi un succès important hors de France, puisqu’elle sera commercialisée en Europe et aussi aux  Etats-Unis.

Ludique, sobre et endurante, la Méhari est d’abord la voiture de monsieur tout le monde, avant de devenir progressivement  l’objet culte que l’on connait aujourd’hui.

Gravure de mode

Véhicule utilitaire pour certains, de loisirs pour d’autres, la Citroën Méhari incarne les années « Pop ».

Sa présentation officielle en mai 1968 à Deauville donne tout de suite le ton. Pour sa première apparition publique, la voiture fut placée sur un podium et accompagnée de toute une équipe de mannequins en minijupe ! Cette volonté de briser les codes de l’automobile classique devint un argument de vente imparable.

Ce démarrage en trombe correspond bien à l’ADN de la Méhari, qui se positionne en symbole de l’insouciance et de la légèreté. Année après année, la recette fonctionne encore. La récente mode « hippie chic »  ne fait que redorer le blason d’une voiture qui n’a jamais vieilli.

Ce caractère immortel n’est pas qu’une question de style. Grâce à sa carrosserie en plastique ABS, la cousine de la 2 CV a pu résister à la rouille pendant que ses rivales (Mini Moke, Renault 4 Rodeo) subissaient les marques du temps. Cet élément tout simple a grandement participé à la légende de la Méhari, qui devint rapidement un symbole de jeunesse et de liberté.

Toujours sur la route

Encore très populaire, la Méhari est particulièrement appréciée sur les routes du sud de la France. On peut ainsi en croiser certains exemplaires sur les routes qui bordent le bassin d’Arcachon ou encore dans la région de Cassis (Méhari Club Cassis).

Des artisans passionnés proposent d’ailleurs des Méhari entièrement restaurées qui font le bonheur des nostalgiques et des passionnés. Intéressé ? Un modèle d’occasion vous coûtera au moins 6 000 euros à l’achat et 100 euros par jour en location.

Enfant turbulent dans la famille des petites Citroën bicylindres, la Méhari n’a rien perdu de son originalité. Adaptée à tous les chemins et toutes les utilisations, elle continue de séduire les jeunes conducteurs comme les nostalgiques.

 

Crédits photographiques : Wikimedia Commons

  • YVES22

    Bonjour, j’aime bien la couleur. Je trouve que l’innovation
    est une bonne idée ! J