24 heures du Mans : Nico Hülkenberg permet à Porsche de remporter sa 17e victoire !

C’est historique ! La dernière victoire d’un pilote de F1 aux 24 heures du Mans remontait à 1978. Porsche et Audi se sont battus jusqu’au bout pour décrocher le titre. Retour sur les 24 heures les plus folles de ce week-end !

Samedi, 15 heures. La course commence en présence du Président de la République François Hollande. Sur la piste, après trois tours, Porsche mène déjà la bataille en prenant les première, seconde et septième places, ce qui arroge à la marque allemande son meilleur départ aux 24 heures du Mans. Dans toute l‘histoire de cette course d’endurance, Porsche détient le record avec 16 trophées contre 13 pour Audi. Mais cette dernière dominait sans partage les dernières éditions.

Après 8 heures de course, les premières places se jouaient à « couteaux tirés » entre l’Audi n°9 de René Rast, la Porsche n°17 de Mark Webber et la Porsche n°19 de Nico Hülkenberg.

Peu avant minuit, la Porsche n°17 se retrouve sanctionnée d’une minute de stop&go pour avoir dépassé sous drapeau jaune et se place désormais en troisième position. Cela permet à la Porsche n°19 de prendre l’avantage, devant l’Audi n°9, qui ne suit qu’à cinq secondes derrière !

Dimanche, 06h15. Après son 19e ravitaillement, la Porsche n°19 de Nico se fait devancer par l’Audi n°9. Mais cela ne sera que de courte durée, car elle doit ravitailler à son tour…

8h10. Après une 4e neutralisation, consécutive à l’accident de Roald Goethe (Aston Martin), la course reprend. A 9 heures, la Porche n°19 de Nico Hülkenberg est en tête avec un tour d’avance sur la Porsche n°17.

10h30. La Porsche 919 de Nico Hülkenberg semble être sur le chemin pour remporter cette 83ème édition des 24 Heures du Mans. A moins de 5 heures de la ligne d’arrivée, elle possède toujours un tour d’avance sur la n°17 !

15h00 Porsche remporte la course grâce à Nico Hülkenberg et toute son équipe (notamment les pilotes Earl Bamber et Nick Tandy). Le pilote allemand de 27 ans n’en revient pas : sa première participation se conclue par une victoire incroyable.

 

Une première pour Nico Hülkenberg

Pour sa première course aux 24 heures du Mans, Nico Hülkenberg, sponsorisé par DEKRA, a laissé un temps son écurie Force India pour rejoindre Porsche. L’endurance est totalement différente de la F1 et le pilote allemand a du apprendre de nouvelles contraintes comme notamment la « slow zone », qu’il n’avait jamais pratiquée. Nouveauté dès l’édition 2014 des 24 heures du Mans, cette procédure oblige les pilotes à rester en deçà des 60 km/h à et à ne pas se dépasser afin de réduire l’impact de la présence en piste de la voiture de sécurité.

 

 

Image principale : Nico Hülkenberg lors de sa saisons 2015 de F1 au sein de l’écurie Force India.