Achat d’une voiture : les points à vérifier lors de l’essai auto

Lors de l’achat d’une voiture, neuve ou d’occasion, il y a plusieurs points à vérifier. Essayez le modèle au préalable vous permettra de bien contrôler sa conformité avec tous vos critères de confort comme de conduite. 

Vous n’iriez pas au magasin de chaussures sans essayer la paire qui vous plaît avant de l’acheter, n’est-ce pas ? Cela fonctionne de la même façon avant l’achat d’un véhicule, aussi bien auprès d’un particulier que d’un professionnel. Il est en effet vivement recommandé de conduire l’automobile convoitée afin d’être certain de faire le bon choix.

Dans une concession, les essais auto sont gratuits et n’engagent en rien le client. Les concessionnaires laissent en général le volant d’une voiture au futur acheteur entre 15 et 45 minutes, selon les disponibilités. Ce laps de temps est suffisant pour effectuer toutes vérifications utiles. L’acheteur sera toujours accompagné d’un vendeur et pourra, la plupart du temps, réaliser son essai auto en ville comme sur autoroute.

Les points à vérifier lors de l’essai d’une auto neuve

Dans le cadre de l’achat d’un véhicule neuf, l’essai automobile est un moment crucial. Mais avant de partir rouler, il faut inspecter l’extérieur de la voiture et lever quelques doutes comme : l’état de la carrosserie et des accessoires, la taille par rapport à votre emplacement de parking, l’aspect général, etc.

Une fois les doutes levés, on peut commencer l’inspection de l’intérieur et poursuivre par la conduite. Les minutes passées lors de l’essai auto sont capitales. Elles doivent déterminer ou non l’achat. Il faut sentir si on est à l’aise au volant, si l’habitacle est agréable, fonctionnel, si le véhicule possède toutes les options attendues : le siège confortable, de la place pour les passagers à l’arrière, le coffre assez grand. Ensuite, lors de la conduite, il est important de vérifier la puissance du moteur, son bruit, mais aussi l’adhérence, la réactivité et la puissance de freinage, la souplesse, la facilité de conduite, le confort…

Redoubler de vigilance lorsqu’il s’agit de l’achat d’un véhicule d’occasion

Si l’achat s’oriente sur un véhicule d’occasion, les points de contrôle sont beaucoup plus nombreux. En effet, l’acheteur se doit d’être vigilant avant même de découvrir le véhicule. Il doit vérifier les documents administratifs : à savoir le carnet d’entretien, le livret d’utilisateur (ou notice du constructeur), le dossier du véhicule mais aussi les factures des potentiels remplacements de pièces d’usure. Bien entendu, le contrôle technique automobile datant de moins de 6 mois est également indispensable si le véhicule à plus de 4 ans. Afin de mieux protéger les acheteurs de véhicules d’occasion, le gouvernement a développé la plateforme HistoVec. En vous rendant sur ce site, vous pourrez demander au vendeur de partager l’historique de son véhicule : changements de propriétaire, sinistres, vol, opposition… tout y est ! Attention tout de même, uniquement les véhicules immatriculés après 2009 sont disponibles sur la plateforme.

Une fois ces points validés, il faut passer à la revue générale du véhicule. Du fait que la voiture ne soit pas neuve, il faut faire un contrôle très minutieux car elle peut avoir des rayures, des marques ou des défauts, qui peuvent mener à une demande d’abaissement du prix après négociation. Voici une liste non-exhaustive de points à vérifier : 

  • L’état du moteur 
  • Les pneus qui doivent être de même taille et de même marque. Vérifier leur usure car si elle n’est pas régulière, il peut y avoir un défaut de parallélisme. 
  • Le kilométrage du véhicule. Attention, si les chiffres ne sont pas alignés sur le compteur, ils peuvent avoir été modifiés. 
  • Les vitres doivent s’ouvrir et se fermer de manière fluide
  • L’état des sièges (soulever les housses s’ils sont recouverts)
  • L’étanchéité des joints 
  • Le fonctionnement des commandes (feux, chauffage, essuie-glaces, feux de détresse, clignotants, témoins, désembuage…
  • La climatisation

Avant l’achat d’une voiture, il peut être intéressant de se renseigner sur ses caractéristiques et les différences qu’il présente avec des véhicules concurrents. Ainsi, vous serez plus apte à négocier le prix de l’auto essayée.