Quelques conseils avant d’acheter sa voiture aux enchères

Acheter une voiture aux enchères

Acheter sa voiture aux enchères est souvent considéré comme un bon plan, surtout financièrement. Pour bien réussir son acquisition, il faut néanmoins éviter quelques pièges et surtout, se fixer un budget.

Les bonnes affaires se trouvent souvent aux enchères. En France, une vente de ce type est organisée presque toutes les semaines par des commissaires-priseurs. Selon le Parisien, en 2016, le volume des ventes a atteint 1,3 milliard d’euros (un bond de 11% par rapport à l’année précédente) pour atteindre 4,5% du nombre total des ventes de voitures d’occasion en France.

Bien souvent, les prix de départ sont très alléchants, parfois plus de deux fois moins chers que le montant de l’Argus ! Cependant, le prix final n’est pas forcément aussi attractif.

Avant la vente aux enchères, bien examiner le véhicule

D’abord, il est nécessaire de faire plusieurs ventes aux enchères afin de s’imprégner de la mécanique des ventes. Une fois prêt à enchérir, il faut évidemment trouver la voiture qui vous fait rêver. Après avoir passé au peigne fin toutes les voitures exposées et trouvé la perle rare, commence l’étape de la vérification.

Moteur, carrosserie, moquette… rien ne doit être laissé au hasard. Le véhicule étant acheté en l’état, il est capital d’effectuer une bonne inspection. Bien qu’il ne soit pas possible de faire un essai de la voiture, il est néanmoins recommandé de démarrer le moteur. Enfin, il faut lire attentivement le rapport du contrôle technique, habituellement apposé derrière le pare-brise. Si vous n’êtes pas très féru de voitures, faîtes vous accompagner d’un professionnel ou d’un connaisseur qui saura vous aider lors de cette étape clé.

Au moment de la vente, ne pas se précipiter

La première chose à faire lorsque vous souhaitez acheter une voiture aux enchères est de fixer un prix maximum à ne pas dépasser, sans oublier d’y inclure les frais du commissaire-priseur (généralement aux alentours de 10 %). Il est souvent conseillé de ne pas enchérir dès le début, mais de laisser les autres faire. Ensuite, lorsque le rythme des enchères freine, et si le budget initial n’a pas été atteint, alors vous pouvez entrer dans la course.

La recommandation principale est de vraiment respecter son budget initial, sous peine avec un peu de malchance, d’acheter un véhicule à un prix supérieur à la cote argus. En revanche, si vous n’arrivez pas à obtenir la voiture voulue, se rabattre sur un autre modèle n’est pas forcément une bonne idée. La voiture désirée sera sans doute présente lors d’une autre vente. De plus, s’il s’agit d’une vente “flotte”, de nombreux modèles identiques se vendent souvent à la suite et il est généralement plus intéressant d’enchérir à la fin, car il y a moins d’acheteurs.

Généralement, ce sont les petits gabarits qui sont les plus demandés, mais c’est sur les grosses marques que vous pourrez obtenir les remises les plus intéressantes. Selon un spécialiste, près d’un véhicule sur deux vendu aux enchères a moins de 8 ans. Alors, qu’attendez-vous pour trouver la bonne affaire ?

 

Découvrez aussi comment vous procurer un véhicule neuf à moindre prix dans cet article : Astuces pour se procurer une voiture neuve.