Bosses, rayures, saletés : comment rénover sa carrosserie ?

Tout propriétaire de véhicule est un jour confronté aux problèmes de carrosserie. Que ce soit un impact sur le capot ou des rayures sur la portière arrière, il faut bien reconnaître que nos chers bolides restent sensibles aux afflictions du temps. Voici quelques techniques pour donner une seconde jeunesse à votre véhicule !

La première étape consistera à laver votre voiture avec attention et soin pour éviter d’empirer la situation. Car un lavage mal effectué est susceptible d’abimer votre carrosserie : le blog DEKRA vous a déjà donné tous les tuyaux sur le sujet, n’hésitez pas à y jeter un œil !

Pour les finitions, munissez-vous d’une peau de chamois (classique mais efficace) et astiquez les recoins avec minutie. Un peu d’eau chaude et de shampoing auto peuvent également vous être utiles pour les tâches les plus profondes.

Quant aux plastiques situés à l’extérieur du véhicule, ils ont une fâcheuse tendance à se délaver au fil du temps et à perdre de leur éclat. Pour les nourrir et les renoircir, certains produits teintés disponibles dans le commerce feront l’affaire.

Le débosselage

Votre véhicule subit quotidiennement des agressions de l’extérieur : grêle, coups de porte, impact d’un caddie ou d’un projectile… Cela occasionne immanquablement des bosses de plus ou moins grande importance. Pas très esthétique !

La solution la plus simple consiste à apporter votre véhicule chez le garagiste, qui utilisera un outillage spécial, comme des tiges coudées, pour redresser la tôle. Le coût est de 100 à 150 euros. Certains sites internet vous proposent également des kits de redressage et des vidéos Youtube apportent des solutions étonnantes à l’aide de ventouses, de dioxyde de carbone et de sèche-cheveux, que vous utiliserez à vos risques et périls !

Enlever les rayures

Pour les rayures les moins profondes, un passage chez votre concessionnaire permettra de commander un kit peinture à la couleur exacte de votre modèle de voiture. Pour quelques euros, le Picasso qui est en vous s’amusera ensuite à masquer la rayure par petites touches. Ce n’est pas parfait, mais cela occulte les imperfections.

La touche finale

Une fois la rénovation terminée, il vous reste encore à protéger la carrosserie pour prévenir les éventuels dégâts futurs. Dans un premier temps, le polish vous permettra d’enlever une fine couche de vernis afin d’éliminer les impuretés. Il éliminera également quelques rayures superficielles et préparera parfaitement la peinture à l’étape suivante : Le lustrage.

Pour redonner à votre carrosserie sa splendeur d’antan, le lustrage sera une étape indispensable à n’esquiver sous aucun prétexte. Il permet de nourrir la peinture, de redonner aux couleurs la profondeur et la brillance d’origine qui s’est effacée au fil du temps. Faites toutefois attention à bien étaler le produit avant qu’il ne sèche et à l’appliquer avec minutie. Ces produits, bien qu’initialement destinés à l’entretien des véhicules, restent assez corrosifs.

Enfin, appliquer de la cire protectrice aidera à consolider le lustrage tout en facilitant les futurs lavages. Cette dernière étape permettra d’enlever les dernières petites rayures et impuretés.
Droit d’auteur: goodluz / 123RF Banque d’images

  • Je vous remercie de ces conseils pour rénover sa carrosserie. Il y a beaucoup de rayures sur ma voiture et je ne veux pas les voir. En plus, je veux pouvoir éviter des rayures ! Merci d’avoir expliqué qu’un lavage mal effectué est susceptible d’abimer votre carrosserie. Peut-être je dois être plus soigneux quand je nettoie ma voiture.