La vignette Crit’Air obligatoire dans plus de 100 communes

C’est parti, plus de 100 communes vont adopter la vignette Crit’Air en vue de réduire les émissions de polluants dans l’atmosphère. 70 communes sont concernées dès le 1er juillet 2017. Les autres commencent à la rentrée. 

La vignette Crit’Air permet d’identifier les véhicules les plus polluants et permet de limiter leur circulation dans les « zones à circulation restreinte » (ZCR). Ces certificats de qualité de l’air sont déclinés en six couleurs.

La vignette verte désigne les véhicules à zéro émission, notamment celles à moteur électrique ou à hydrogène. Les autres vignettes se voient attribuer un numéro : plus celui-ci est élevé et plus le véhicule est considéré comme polluant.

Quelle vignette Crit’Air choisir pour son véhicule ?

  • Crit’Air 1 (violet) désigne les véhicules hybrides ou ceux à essence à partir 2011 (norme Euro 5 et 6) ;
  • Crit’Air 2 (Jaune) concerne les véhicules essence de 2006 à 2010 (norme Euro 4) ou les diesel à partir de 2011 (norme Euro 5 et 6) ;
  • Crit’Air 3 (Orange) s’appose sur les pare-brises des voitures essence mises en circulation entre 1997 à 2005 (norme Euro 2 et 3) et les diesel de 2006 à 2010 (norme Euro 4) ;
  • Crit’Air 4 (Bordeaux) concerne les diesel de 2001 à 2005 (norme Euro 3) ;
  • Crit’Air 5 (Gris) concerne ceux de 1997 à 2000 (norme Euro 2).
  • Les véhicules immatriculés avant 1997 ne peuvent prétendre à aucune vignette ! Ils ne peuvent donc plus circuler dans les ZCR en semaine, entre 8 heures et 20 heures. C’est également le cas des Crit’Air 5.

 

Quelles sont les zones de circulation restreinte concernées par la vignette Crit’Air ?

Paris et les 69 communes de sa banlieue proche, mais également Grenoble, Lyon et Villeurbanne sont concernées dès le 1er juillet 2017 (certaines villes étaient concernées dès 2016, mais les automobilistes n’arborant pas leur vignette ne risquaient aucun PV). Strasbourg et sa métropole de 28 communes, Lille et Bordeaux suivront dès le mois septembre.

Petit à petit, et à l’horizon 2020, tout le pays devrait être concerné.

Que risque-t-on si l’on n’a pas sa vignette ou si l’on circule sans autorisation ?

68 euros. C’est le montant de l’amende qui pourra être minorée à 45 euros, en cas de paiement immédiat ou dans les 15 jours suivant le jour de l’infraction. Seuls les véhicules munis de carte « handicapé » pourraient y échapper. Tous les autres conducteurs, dès lors qu’ils traversent une ville faisant partie d’une ZCR, devront apposer le certificat sur leur pare-brise. La vignette coûte moins de 5 euros et peut se commander sur Internet. Le délai de livraison étant d’un mois, si vous ne l’avez pas encore commandé, vous pourriez être en fâcheuse posture !

Enfin, vérifiez bien que l’adresse de votre certificat d’immatriculation est à jour : en effet, c’est à cette dernière que votre vignette sera expédiée !