Le coût de revient des voitures vendues en France

Dacia Sandero Stepway

Les voitures les moins chères à l’achat sont également les moins coûteuses à l’usage. Et à ce jeu-là, Dacia l’emporte haut la main. Détails du classement établi par l’Argus.

En 2015, le prix moyen d’achat d’une voiture neuve en France se montait à 24.000€. Un tarif qui augmente en permanence. En cause : des équipements de plus en plus coûteux, même en entrée de gamme.

Mais au-delà du coût d’acquisition, il faut prendre en compte le coût d’entretien, d’assurance, d’immatriculation et de carburant, tout au long de la durée de vie du véhicule. C’est ce qu’a fait l’Argus sur les voitures les plus vendues dans l’Hexagone. Le magazine a passé au crible1.300 véhicules pour obtenir un prix de revient au kilomètre, ou PRK. Si ce fameux PRK est stable au fil des ans, il prend également en compte la décote du véhicule, qui s’accentue selon son âge et selon le nombre de kilomètres parcourus.

Dacia, bon élève du classement de l’Argus

Selon l’Argus, c’est la Dacia Sandero 1.2 16v qui se retrouve propulsée à la première place du classement : c’est en effet la voiture la plus économique, avec un tarif au kilomètre de 0,45€ pour 10.000 kilomètres parcourus la première année.

Si la Sandero est si bien lotie, c’est aussi grâce à son statut de véhicule d’entrée de gamme. Chez les grandes routières, les modèles essence Wolkswagen Passat 1.5 TSI ACT BT Confortline et diesel DS5 BlueHDI 120CV Chic S&S font figure de bons élèves avec un PRK qui s’élève pour chacun à moins 1,50€/km.

Au top du classement des véhicules les plus économiques, on retrouve également la Logan, toujours chez Dacia ou la Celerio 1.0 de Suzuki. Suivent la Kia Picanto et la Smart ForTwo.

Le diesel n’a plus la cote

L’automobile est la deuxième dépense des ménages français après l’immobilier. Mais la baisse constante du prix du carburant tourne à l’avantage du consommateur. Traditionnellement considéré comme plus économique, le diesel ne présente plus réellement un avantage financier pour les véhicules de moyenne taille qui parcourent plus de 20.000 à 25.000 km par an sur les grands axes, si l’on en croit l’étude de l’Argus.

Quant à la voiture la plus chère du classement, c’est sans surprise un 4×4 : avec un prix de revient au kilomètre de 4,60€, la Mercedes GL350 ne sera pas la meilleure amie de votre porte monnaie.

Dernier point qui influe sur le coût d’un véhicule : les taux d’intérêt. Ils explosent. De 3,9% en 2014, ils sont passés à 4,2% l’année dernière pour un emprunt de 15.000 euros sur trois ans.

Toutes ces contraintes budgétaires rendent l’achat d’un véhicule neuf inaccessible aux jeunes, qui se tournent de plus en plus vers le marché de la voiture d’occasion, comme l’ont démontré de récentes études.

Ci-dessous les détails de l’étude effectuée par l’Argus. Recherchez votre voiture pour en connaître le prix de revient kilométrique.