Salon Automobile de Genève : entre luxe et nouveautés

Le Salon International Automobile de Genève roule des mécaniques : les voitures de luxe – Aston matin, Lamborghini ou Rolls Royce – côtoient des véhicules familiaux mais de belle carrosserie. A l’image de la Renault Kadjar, qui a fait forte impression.

Chaque année, les amoureux de belles voitures se retrouvent au cœur de la Suisse pour découvrir qui les dernières Bugatti qui les plus belles Ferrari. Mais des marques plus grand public comme les Françaises Renault et Peugeot sont également de la partie.

Ainsi, Citroën en a profité pour officialiser sa nouvelle marque « DS », digne héritière du légendaire et immortel modèle des années 50 – 70, que l’on retrouve régulièrement au cinéma, y compris américain. Ainsi, « Scarface » de Brian de Palma ou « Retour vers le futur 2 » n’en sont que quelques exemples, auxquels nous pouvons ajouter des séries aussi prestigieuses que « Mentalist », actuellement diffusée sur TF1.

DS essaye de se faire une place

La DS contemporaine  représentée par les DS 3, DS 3 Cabrio, DS 4 et DS 5 – se veut avant-gardiste et « design », conjuguant « innovation, savoir-faire et raffinement ». Lancée en 2009 par Citroën, la gamme DS a pourtant du mal à séduire, les ventes ayant reculé de 22 % l’année dernière (en dehors de la Chine). La nouvelle DS 5, révélée en février, a cependant pour objectif de conquérir le cœur des automobilistes avec un capot, une calandre et des phares redessinés.

Kadjar : le cross-over haut de gamme

Renault Kadjar

Le Salon Automobile de Genève c’est aussi le paradis des cross-over et des grandes berlines. Dans ce dernier segment, l’événement donne l’occasion de découvrir les Skoda Superb et Toyota Avensis. Côté cross-over, c’est le grand frère du Captur qui a attiré l’attention des journalistes qui déambulaient entre les stands : la Renault Kadjar. Le cross-over sera disponible avec un 1.6 dCi décliné en 110 ch et 130 ch ou avec un 1.2 TCE 130 ch. Dans la première version, la consommation affichée serait de 3,8 l/100km avec des émissions de 99 g de CO2 par kilomètre. Au niveau des moyens technologiques de sécurité, Renault annonce le freinage d’urgence automatique, la reconnaissance des panneaux de signalisation et le stationnement automatique.

Reste que cette année, c’est une allemande qui a obtenu les faveurs du jury de 58 journalistes automobiles de 22 pays européens. Ils ont déclaré la Volkswagen Passat “Voiture de l’année” 2015. Au terme d’intenses séances d’essais routiers, cette voiture a devancé la Citroën C4 Cactus ainsi que la BMW Série 2 Active Tourer, la Ford Mondeo, la Mercedes-Benz Classe C, la Nissan Qashqai et la Renault Twingo.

Des voitures hors de portée du commun des mortels

A moins que vous ne soyez millionnaire, il vous sera difficile de craquer pour la Ferrari 488 GTB à 260.000 euros ou la Lamborghini Aventador LP 750-4 SuperVeloce à 325.000 euros ! Vous voulez plus ? Pour concurrencer James Bond, vous prendriez bien une Aston Martin Vulcan ? Faites vite, elle ne sera disponible qu’en 25 exemplaires à 2 millions d’euros chacun. Quant à la Bugatti Veyron Grand Sport Vitesse « la Finale » qui cache 1.200 chevaux sous le capot, elle se négocie à 2,3 millions d’euros. Les sportifs fortunés repartiront avec une McLaren P1 GTR au moteur hybrid V8 développant jusqu’à 986 chevaux et allégeant le compte en banque de 2,6 millions d’euros.

Ferrari 488 GTB

 

Crédit photos : contructeurs