Votre voiture intéresse-t-elle les voleurs ? Vérifiez-le…

Le piratage ne concerne pas que votre ordinateur : il fait également des ravages dans l’automobile. C’est ce qu’on appelle « le vol électronique » : piratage du système de démarrage ou de la télécommande du véhicule, utilisation de matériel high-tech pour s’introduire sans effraction dans l’auto… le voleur se pare aujourd’hui des habits d’un Arsène Lupin moderne. Le magazine Auto Plus nous révèle, dans son numéro 1378, son triste Palmarès 2015 du vol de voiture.

La BMW X6 tient le haut du pavé, suivie de près par la Smart For Two et…. la Renault Twingo 1 ! BMW reste la marque la plus prisée des voleurs avec 5 modèles classés parmi les 10 les plus fréquemment volés en France. Mais Citroën, Renault et Peugeot sont également dans le viseur, à cause de leur côte importante sur le marché de la revente. Citroën DS3, DS3 Cabriolet et DS4, Renault Clio 3, Mégane 2 et Mégane 3 ou encore Peugeot 208 figurent dans le TOP 20 d’Auto Plus.

Comment protéger sa voiture des voleurs ?

Pour se prémunir du vol de sa voiture, le plus simple est d’acheter un modèle peu prisé ! La Citroën C4 Cactus ne subit que 10 vols sur 10.000 véhicules assurés. Les Nissan QashQaï, Toyota Rav4, Renault Captur, et Fiat 500 L n’intéressent guère les voleurs non plus.

Si ces modèles de voiture ne vous tentent pas, vous pourrez investir dans un bloque-volant, dissuasif pour les voleurs, ou une alarme multifonctions qui coupera le moteur en cas de tentative de démarrage. Comptez moins de 150 euros pour chacune de ces solutions.

Comment vérifier si une voiture d’occasion est volée ?

Évitez les ennuis et prenez un minimum de précaution pour ne pas tomber sur une voiture volée ! Auto Plus recommande – entre autres – de vérifier le nom sur la carte grise, qui doit être la même que sur les papiers d’identité, ainsi que le numéro de série du véhicule, qui ne doit pas avoir été altéré ou modifié.

Et bien entendu, à chaque achat de véhicule d’occasion, vérifiez bien que celui-ci a bénéficié du contrôle technique automobile obligatoire de moins de 6 mois.

Crédit photo : Wikipédia