Retard de contrôle technique : quels risques et que faire ?

Police circulation France3
Le blog DEKRA>Conseils>Conseils pratiques>Retard de contrôle technique : quels risques et que faire ?

Cela nous arrive à toutes et tous d’être « la tête dans le guidon », distrait, voire négligent… Malheureusement, dans certains cas, cela peut coûter cher de laisser passer une échéance : et c’est particulièrement le cas si vous n’avez pas effectué votre contrôle technique dans les temps.

Quelle est la date limite pour effectuer le contrôle technique automobile ?

Le contrôle technique est obligatoire pour les véhicules particuliers ou utilitaires de moins de 3,5 tonnes et doit être effectué dans les six mois qui précèdent le délai de quatre ans à compter de la date de première mise en circulation du véhicule. Cette date figure sur le certificat d’immatriculation.

Il doit être renouvelé tous les deux ans. Si vous n’êtes pas certain de la date à laquelle vous avez effectué votre dernier passage, vous pouvez la retrouver sur votre carte d’immatriculation, sur la vignette collée à votre pare-brise ou encore dans votre dernier procès-verbal de contrôle technique.

Le contrôle technique est également obligatoire en cas de revente du véhicule.

Dépassement de la date du contrôle technique : risque d’amende.

135 € d’amende : c’est la somme que vous devrez acquitter en cas de contrôle des forces de l’ordre, police ou gendarmerie. Autant vous dire que l’opération n’est pas rentable. En effet, un RDV chez votre centre de contrôle technique DEKRA, NORISKO ou AUTOCONTROL coûtait en moyenne 78€ en 2020. Sur le site dekra-norisko.fr, vous trouverez même des ventes flashs qui vous permettront d’obtenir jusqu’à 20% de remise sur votre contrôle technique ! Quasiment deux fois moins que le coût de l’amende (qui ne vous exonère pas de faire votre contrôle).

Une astuce qui ne manquera pas de vous intéresser : si vous payez votre amende dans les 3 jours suivant la verbalisation, son montant est minoré à 90 €. Mais si vous tardez et que vous dépassez les 45 jours, celle-ci monte à… 750 €… c’est équivalent à 20 ans de contrôle technique au tarif « vente flash » !

Absence de contrôle technique ? Confiscation du véhicule en vue !

Si malgré le risque d’amende, il vous venait à l’idée de ne pas faire votre contrôle technique, peut être que cet autre risque vous fera réfléchir à deux fois : votre voiture pourrait bien être immobilisée et confisquée, notamment si elle présente des défaillances importantes.

En outre, lors d’un contrôle des forces de l’ordre, les agents vous accordent 7 jours pour effectuer votre passage dans un centre. Si vous dépassez ce délai, votre voiture peut être amenée à la fourrière.

Pour éviter le risque de contravention et d’immobilisation de votre voiture, prenez un rendez-vous rapidement en ligne dans un de nos centres de contrôle technique en France.

Photo sous licence Depositphotos

Articles sur le même thème