Siège auto bébé : bien le choisir et l’installer en toute sécurité 

En France, l’utilisation d’un dispositif de retenue adapté est obligatoire jusqu’à l’âge de 10 ans (ou jusqu’à 1m35). Pour le confort et la sécurité de votre enfant, choisissez le siège auto qui lui convient. 

Quelles sont les normes du siège auto ?

Deux critères sont essentiels pour bien choisir un siège auto : le poids et l’âge de votre enfant. Les systèmes de retenue de chaque siège sont en effet créés à partir de ces paramètres et à partir de la morphologie des enfants à chaque étape de leur croissance. Sur les sièges auto bébé, rehausseurs et autres lits nacelles, un visa d’homologation doit certifier qu’ils répondent aux normes européennes de la réglementation ECE R44/03 ou ECE R44/04.

Le label se présente sous l’une de ces formes :

Normes siège auto universel E1, E4 - Certificats de règlementation et d’homologation aux normes européennes ECE R44/04 et ECE R129, i-Size

S’il contient la mention « universel », le siège auto bébé peut être installé dans tous les véhicules. La lettre E indique que le siège est conforme à la norme européenne tandis que le numéro fait référence au pays où l’homologation a été délivrée (le 2 pour la France par exemple). Enfin, l’homologation indique le poids de l’enfant adapté au dispositif (par exemple : 0 à 18 kg).

Depuis l’été 2013, une nouvelle norme siège auto, l’i-Size, oblige à une fixation dos à la route obligatoire jusqu’à 15 mois ainsi qu’à une classification des sièges auto bébé par taille. On distingue 7 groupes de sièges, allant de la naissance jusqu’aux 10 ans de l’enfant. Certains groupes se chevauchent car un même siège peut répondre à des enfants d’âges et de poids différents :

  • La nacelle (groupe 0) : de la naissance à environ 10 kg
  • Siège auto groupe 0+ : de la naissance à 13kg
  • Siège groupe 0+/1 : de la naissance à 18kg
  • Siège groupe 1 : de 9 à 18 kg
  • Siège auto groupe 1/2/3 : de 9 à 36 kg
  • Siège groupe 2/3 : de 15 à 36 kg
  • Siège auto groupe 3 : de 25 à 36 kg

 

Comment bien placer le siège auto bébé dans la voiture ?

Tout d’abord, ne mettez jamais face à la route un siège prévu pour être installé dans le sens inverse. Pour faire voyager votre bébé de la façon la plus adaptée et la plus sûre, il faut choisir un siège auto avec une installation ISOFIX. Vérifiez d’abord que votre véhicule permet bien l’installation de ce type de siège (les voitures récentes sont normalement équipées à cet effet). Avant l’installation, vous devez trouver les 2 crochets en métal situés dans la banquette arrière (entre le dossier et l’assise du siège), ainsi qu’un troisième point d’attache pour la ceinture Top Tether.

Ensuite pour installer un siège, de ce type il y a plusieurs étapes à suivre :
– D’abord, sortez les pinces ISOFIX de la base du siège auto (généralement de couleur jaune)
– Mettez le siège bébé sur la banquette arrière de la voiture.
– Poussez fermement le siège auto contre le dossier du siège afin de verrouiller les pinces ISOFIX dans les ancrages, trouvés au préalable. Vous entendrez alors un « clic » lorsque le verrouillage sera bien effectué.

Tous les sièges auto bébé n’ont pas un système de fixation qui les rendent rigides sur votre banquette. Il est tout à fait possible que l’installation soit bien faite mais que le siège auto puisse encore bouger. Une fois le siège de votre enfant bien installé, vérifiez à ne pas avoir d’objets dans l’habitacle qui peuvent devenir des projectiles dangereux dans un véhicule, par exemple lors d’un freinage brusque. Dans la mesure du possible, rangez ce que vous pouvez dans le coffre !

D’après une étude de 2015 menée par Bébé Confort, l’association Prévention Routière et le LAB (Laboratoire d’Accidentologie et de Biomécanique), deux enfants sur trois ne sont pas correctement attachés en voiture.

Pour vous assurer de l’état de votre véhicule, vous pouvez opter pour un contrôle technique volontaire à réaliser dans l’un de nos 1 500 centres DEKRA, NORISKO ou AUTOCONTROL. Et avant de présenter votre voiture au contrôle technique, pensez à retirer le siège auto bébé afin qu’il ne gêne pas aux vérifications des ceintures de sécurité.