Que s’est-il passé en 2016 ? (1/2)

Cette année a été, encore une fois, riche en évènements. Avant de clore ce chapitre, il est temps de revenir, avec vous, sur ceux qui ont marqué 2016. Première partie de cette rétrospective.

Les voitures autonomes

Le futur, c’est maintenant ! Tesla, Google, Alibaba … Plusieurs noms de l’industrie automobile, ou pas, ont annoncé le développement de leur voiture autonome. Cette année, Tesla a même procédé à des tests grandeur nature. Uber, la célèbre plate-forme de mise en relation entre des chauffeurs et des utilisateurs, se paie même le luxe de proposer des taxis autonomes à disposition des clients aux États-Unis (Pittsburgh et San Francisco). En France, les voitures autonomes demeurent des fantasmes. Plus pour longtemps…

Le succès de la Formule E

La Formule E a fait le printemps ! La première course automobile parisienne depuis 1951 a enchanté le public dans un spectacle inédit : une course de Formule 1 à propulsion 100% électrique. La course se déroulait autour des Invalides et a vu un brésilien, Lucas di Grassi, voler la vedette à Jean-Éric Vergne. La mairie de Paris compte inscrire l’e-Prix dans la durée qui reviendra en 2017. Avis à tous les curieux.

La folie Pokémon Go

La chasse aux Pokémons a été lancé l’été dernier en France. Débarquant sur le territoire avec plusieurs mois de retard, les premiers effets secondaires ont très vite été ressenti. Outre les accidents provoqués par négligence, certains ont trouvé le moyen d’être imaginatifs. Des chauffeurs de VTC proposaient à leurs clients de les conduire dans les zones où se trouvaient le plus de pokémons. Ou même d’autres qui profitaient des bouchons afin de remplir leurs inventaires. Attrapez-les tous !

L’automobile, le rejeton parisien

Être parisien et posséder une voiture semble une contradiction tant les mesures anti-véhicules ont émergé tout au long de 2016. À commencer par la circulation alternée, mise en place lors des pics de pollution. Cette mesure, lorsqu’elle a été prise, n’a pas été appliquée par tous les conducteurs concernés. Les transports en commun gratuits n’ont pas incité les automobilistes parisiens à franchir le cap. Et depuis le 1er juillet, les véhicules de plus de 20 ans sont interdits de circulation en semaine à Paris, pic de pollution ou non. Cette loi apparaît comme la première d’une liste non-exhaustive. À compter du 16 janvier 2017, un macaron de couleur témoignant du niveau de pollution devra être apposé au dos de chaque véhicule circulant dans la cité parisienne. Big Brother is watching you…

Le grand retour de la Formule 1

Après 10 ans de sevrage, la France acceuillera de nouveau une étape de Formule 1 sur son territoire. Le circuit Paul-Ricard du Castellet, théâtre des plus belles victoires françaises, a été préféré aux projets émanants depuis des années par tous les nostalgiques d’un Grand-Prix de France. La course devrait prendre place entre le Grand-Prix de Belgique et le Grand-Prix d’Italie, soit début septembre 2018. De quoi prolonger l’été dans le Var !